15 Photos où les Libyens demandent pardon au peuple Américain

Par le 13 septembre 2012 à 16:24

Après l’assassinat de Christopher Stevens, ambassadeur Américain en Libye, dans une attaque barbare qui a eu lieu Mardi dans l’ambassade Américaine à Benghazi, les Libyens ont tenu à exprimer leur condamnation envers ces actes qui ne représentent en aucun cas la réelle image de l’islam. À travers cette manifestation pacifique, les Libyens ont affiché des messages clairs : « Désolé au peuple Américain, ceci n’est pas un comportement digne de notre Islam », où encore « Chris Stevens était un ami à tous les Libyens ». Quelques photos de la manifestation.

america-lybie-2 america-lybie-3 america-lybie-4 america-lybie-5 america-lybie-6 america-lybie-7 america-lybie-8 america-lybie-9 america-lybie-10 america-lybie-11 america-lybie-12 america-lybie-13 america-lybie-14 america-lybie-15 america-lybie-1

 Source : BuzzFeed

Etudiante en merchandising et distribution. Elle s'intéresse au Marketing et à la publicité.

Les indémodables

12 Janvier 2016

7 différents types de petites amies qui existent réellement

29 Août 2016

7 bonnes raisons de sortir avec un photographe

5 Septembre 2016

Quiz : Es-tu incollable sur Game of Thrones ?

21 Avril 2015

Voici pourquoi les hommes chauves sont les plus beaux

23 Mai 2015

10 étapes par lesquelles tu passes quand tu n'arrives pas à dormir

18 Juin 2016

Ces choses qui te passent par la tête quand tu assistes à un mariage marocain

17 Novembre 2015

J'imagine mon Maroc : Et si on légalisait le cannabis ?

17 Mai 2015

Et si des tableaux de peinture populaires parlaient en Darija ? - 2ème partie

13 Avril 2015

13 choses qui n'arrivent que dans les grands taxis au Maroc

11 Décembre 2015

A voir et à revoir, voici la liste des plus beaux films d'amour

Découvrez qui est cette femme qui effraye ses voisins fassis

Vidéo : La nouvelle campagne féministe d'H&M qui fait le buzz

Fès : Un policier vs un jeune avec un sabre, qui gagnera ?

15 Photos où les Libyens demandent pardon au peuple Américain

par Assia Benamar