2M bascule dans la dérive médiatique et s’attire les foudres des Marocains

Kenza Soulaymani

Par le 25 novembre 2016 à 17:26

violence

En cette journée internationale contre la violence, 2M a commis une grosse dérive médiatique dans sa programmation. Alors qu’il est d’actualité de mettre au jour les brutalités auxquelles est soumise la femme, l’émission matinale « Sabahiyat » diffusée ce matin du 25 novembre, propose à ses téléspectateurs un tutoriel pour camoufler les bleus des femmes battues.

Sans surprise, s’en suit une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. Outragés, les internautes demandent des explications qui ne se font pas attendre. En effet, la chaîne a publié sur sa page Facebook un communiqué où elle présente « ses excuses les plus sincères pour cette erreur d’appréciation.» Rajoutant que la rubrique « est complètement inappropriée et comporte une erreur d’appréciation éditoriale compte tenu de la sensibilité et de la gravité du sujet de la violence faite aux femmes ».  

De toute évidence et de l’avis général, l’impacte de ce ratage médiatique propre à 2M ne risque pas de porter atteinte au message que la communauté internationale veut faire passer et qui n’est autre que la virulente opposition à la brutalité à l’encontre du sexe faible.

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d'écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

9 faits que vous ignorez probablement sur les boissons gazeuses

11 plats locaux aux couleurs de leurs pays d'origine

12 séries qu'on aimera toujours

10 choses que seules les personnes qui ont une soeur comprendront

20 anecdotes sur des films cultes qui vont vous surprendre

Quiz : Sauras-tu reconnaître l'image marocaine à chaque fois ?

9 groupes de musique arabes dont on n'entend presque jamais parler

10 choses qui t'arrivent quand tu ne manges pas de viande le jour de Eid Al Adha

10 raisons pour lesquelles les Marocains sont toujours en retard

20 questions auxquelles on a envie de dire 'non' automatiquement