4 grandes réformes imposées par le ‘Wali’ de Casablanca aux chauffeurs de taxis

Kenza Soulaymani

Par le 25 janvier 2017 à 15:23

Finalement et grand soulagement pour les casablancais qui, chaque jour, sont confrontés à l’indiscipline de ce transport urbain qu’est le taxi. Une sévère réglementation vient d’être fixée à l’issue d’une réunion entre l’autorité provinciale et le secrétaire général du syndicat des chauffeurs. Parmi les décisions les plus importantes et qui, d’ores et déjà, sont exécutoires :

1. L’ interdiction totale de prendre un second passager sans l’autorisation du client à bord

Il est prévu dans ce cas une suspension de l’agrément.

2. Le chauffeur sera interdit d’exercer pour une durée de trois mois s’il refuse de prendre la direction demandée par son passager

3. L’exigence d’une tenue appropriée

Short et « gandora »sont durement punis.

4. Ils doivent tous être équipés de GPS

Cette nouvelle réglementation semble apaiser la tension prévalent entre les VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) notamment UBER et Careem. Le secrétaire général du syndicat a d’ailleurs salué cette initiative.

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d’écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

10 phrases que tu en as marre d'entendre si tu ne manges pas 'Douara'

34 choses que chaque fille doit faire avant de se marier

Top 5 des scènes cultes de cinéma entièrement improvisées

10 situations que tout Gamer connaît très bien

Les 5 fausses idées qu'on a tous après le bac

Découvrez en photos les femmes de nos joueurs marocains

J'imagine mon Maroc : Et si tout le monde payait ses impôts?

Suits : 9 Choses que vous ignorez probablement sur la série

13 petites astuces pour se sentir frais durant l'été

Les 12 cameras-cachées les plus effrayantes de tous les temps