4 grandes réformes imposées par le ‘Wali’ de Casablanca aux chauffeurs de taxis

Kenza Soulaymani

Par le 25 janvier 2017 à 15:23

Finalement et grand soulagement pour les casablancais qui, chaque jour, sont confrontés à l’indiscipline de ce transport urbain qu’est le taxi. Une sévère réglementation vient d’être fixée à l’issue d’une réunion entre l’autorité provinciale et le secrétaire général du syndicat des chauffeurs. Parmi les décisions les plus importantes et qui, d’ores et déjà, sont exécutoires :

1. L’ interdiction totale de prendre un second passager sans l’autorisation du client à bord

Il est prévu dans ce cas une suspension de l’agrément.

2. Le chauffeur sera interdit d’exercer pour une durée de trois mois s’il refuse de prendre la direction demandée par son passager

3. L’exigence d’une tenue appropriée

Short et « gandora »sont durement punis.

4. Ils doivent tous être équipés de GPS

Cette nouvelle réglementation semble apaiser la tension prévalent entre les VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) notamment UBER et Careem. Le secrétaire général du syndicat a d’ailleurs salué cette initiative.

Kenza Soulaymani

Journaliste et Social Media Manager chez Welovebuzz.

Les indémodables

12 tableaux que la nature nous offre

10 'it girl' marocaines à suivre absolument sur Instagram

17 types de personnes que tu rencontres dans une salle de sport

14 photos qui prouvent que la différence fait la beauté

4 conseils beauté de tous les jours à la Hollywoodienne

11 qualités qui font des littéraires, comme les scientifiques, de parfaits futurs paysagistes

Mode d'emploi : Comment reconnaître un Marocain en hiver ?

Le 9 endroits les plus insolites pour séjourner

Si tu as plus de 12/15 à ce quiz, alors tu es un vrai R'bati

7 bonnes raisons de regarder Game of Thrones