5 points à retenir sur la crise des migrants en Europe

Kenza Soulaymani

Par le 5 avril 2016 à 15:15

C’est l’actualité phare du moment, tout le monde en parle. La crise des migrants prend des proportions inquiétantes. C’est la plus grave crise humanitaire qu’a jamais connue le monde depuis la seconde guerre mondiale.

Dans les faits, tout commence avec le printemps arabe. Une vague de révolutions envahit le Maghreb et le Moyen-Orient, provoquant la destitution de presque tous les chefs d’Etats. Tous, excepté un: Bachar Al Assad. Le président syrien refuse de quitter le pouvoir. Un refus qui déclenche une guerre civile aggravé par la présence de l’Etat islamique. C’est alors que commence un flux migratoire important vers l’Europe.

Ci dessous, 5 éléments à retenir sur la crise des migrants.

1. Près de 20 000 migrants continuent d’arriver chaque semaine de Turquie sur les côtes grecques

2015-09-20T120850Z_1236623313_GF10000213604_RTRMADP_3_EUROPE-MIGRANTS-GREECE_0_0

2. Depuis janvier 2015, plus de 800 000 migrants ont tenté la dangereuse traversée de la Méditerranée pour rejoindre l’Europe. 3500 d’entre eux ont péri sur le trajet

2048x1536-fit_migrants-bord-canot-pneumatique-provenance-turquie-approchent-cotes-ile-grecque-lesbos-9-septembre-2015

3. 4 millions de syriens sont enregistrés comme réfugiés, majoritairement dans les pays voisins: la Turquie avec 2 million de réfugiés, le Liban, la Jordanie, l’Irak, l’Egypte et dans d’autres pays d’Afrique du Nord

A boy carries wood on March 10, 2016 at the Greek-Macedonian border near the Greek village of Idomeni where thousands of refugees and migrants are trapped by the Balkan border blockade. The German and Greek leaders blasted Balkan countries for shutting their borders to migrants ahead of an EU ministers meeting on March 10. Greek authorities said there were 41,973 asylum seekers in the country, including some 12,000 stuck at Idomeni on the closed Macedonian border. / AFP / SAKIS MITROLIDIS

4. L’accord «un Syrien contre un Syrien »

image
Les 17 et 18 mars, les 28 dirigeants de l’UE et la Turquie se sont réunis pour résoudre la crise des réfugiés.
les migrants arrivés en Grèce de Turquie à partir du 20 mars seront questionnés pour décider s’ils auront le droit de rester dans de l’UE. Dans le cas contraire, ils seront renvoyés en Turquie. Pour chaque Syrien renvoyé en Turquie, un Syrien sera envoyé en Europe via un corridor humanitaire.

5. L’ONU, Amnesty international et d’autres organismes de défense des droits de l’Homme, désapprouvent cet accord qu’ils qualifient de contraire aux droits de l’Homme

refugies_4

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d’écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

7 bonnes raisons de sortir avec un photographe

9 situations que tu as forcement vécues avec tes parents

12 objets qui vous replongeront dans votre enfance

Food : Ces comptes Instagram marocains à suivre de toute urgence

Il est temps de te rappeler de toutes ces choses que tu as faites durant la terminale

Voici les 10 phobies les plus ridicules au monde

7 galères que vit toute fille qui se maquille

12 signes qui prouvent que vous êtes un terrible colocataire

15 types d'étudiants que tu trouves dans chaque classe

Tu sais que tu es maladroit(e) quand...