6 choses que les parents de nos potes ont l’habitude de nous dire et ce qu’on aurait souhaité leur répondre

Jihane Rouzaqui

Par

Ah les parents ! Ça s’inquiète pour tout et n’importe quoi. Ça se pose 36 000 questions et ça n’a la conscience tranquille qu’une fois ces questions posées. Et si l’on faisait un retour sur ces choses que les parents de nos potes ont l’habitude de nous dire et les réponses honnêtes qu’on aurait pu leur donner ? 

1. Le tant redouté : « Eoua ça va l9raya ? »

« Oui oui, tout va bien. Enfin pas du tout. »

2. Toujours en lien avec les études : « Tatraj3ou be3da chuia oula…? »

« Dima Khalti dima ! LOL. »

3. Confessions nocturnes : « Yak a benti ma tatemchiwch l chi blassa khayba? »

« Non non… juste dans des pubs pour relâcher la pression de temps en temps ! »

4. Dans un élan de confidences : « Ma chérie, yak elle ne fume pas ? »

« Mais non tatie… je suis juste son fournisseur officiel et je garde ses cigarettes chez moi avant qu’elle rentre à la maison. »

5. Et forcément : « L3ar, dis moi, elle a un copain oula chi haja? Je la trouve trop merfou3a en ce moment »

« De temps en temps on fume pour nous détendre » #Legalize

6.  La confidence lvl 2000 : « Tu sais, rak 3ziza 3lia bezzaf a benti. Vraiment dkhelti li l9elbi. »

« Non khalti, je ne trahirai jamais ma copine. »

Jihane Rouzaqui

Blogueuse dans l'âme, mais aussi très active sur les réseaux sociaux, je serai votre Super Buzz Woman en toutes circonstances. J’utiliserai ma curiosité à bon escient afin de vous offrir le meilleur du web. Because WELOVEYOU !

Les indémodables

8 choses que peut faire la fille marocaine après un message de rupture

8 émissions dont la télévision marocaine pouvait se passer

Découvrez ces 5 îles que le Maroc revendique

Quiz : À quel point es-tu une personne romantique ?

10 petites astuces beauté à utiliser au quotidien

13 preuves que les années ont commencé à faire leur effet sur toi

18 adjectifs purement marocains pour décrire une femme

Tu es un marocain étudiant à l'étranger quand...

Implorer Dieu, la solution au chômage selon Abdelilah Benkirane

10 phrases que les Marocains en ont marre d'entendre à l'étranger