62% des Marocains pensent que la violence conjugale est nécessaire et les femmes y adhérent

Kenza Soulaymani

Par le 4 mai 2017 à 8:32

www.ecrirepourleweb.com

Étonnant ! 62 % des hommes marocains pensent qu’il est du devoir de leur épouse de se soumettre à la violence conjugale, autant plus surprenant que près de la moitié des femmes mariées approuvent cette prise de position masculine. C’est un rapport de l’ONU, rendu public à Beyrouth, qui fait cette révélation bouleversante expliquant, du coup, que la grande majorité des hommes optent pour cette violence « nécessaire à l’équilibre du foyer ».

Parallèlement, le rapport onusien fait état d’une autre attitude contradictoire : 67% des hommes souhaitent voir les femmes occuper de grands postes de responsabilité publique. Mais cette appréciation heureuse n’attenue en rien la première.

Jeunes ou moins jeunes, le sexe fort continue de dicter ses règles seculaires à l’épouse qui par la force des choses, se doit d’accepter les violences conjugales sous ses multiples formes.

Le rapport de l’ONU n’est pas que négatif. Le document de l’instance internationale révèle dans son étude que les deux tiers de la population marocaine active est pour une éducation appuyée et sans distinctions entre filles et garçons. Le document onusien fait savoir qu’une large majorité des marocains sont convaincus que le seul moyen de lutter contre la violence et l’ignorance c’est l’éducation et l’enseignement.

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d'écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

13 piscines de rêve pour profiter de l'été au Maroc

4 bonnes raisons de positiver après une rupture + BONUS

9 choses que les femmes en couple adorent entendre mais qu'elles ne diront jamais

11 types de fêtards qu'on connaît tous

20 personnes que tu rencontres à la bibliothèque universitaire

12 problèmes des jeunes du 21ème siècle

17 raisons pour lesquelles les R’batis sous-estiment Salé

11 choses qu'aucune femme marocaine ne pourrait admettre

8 choses qui nous font fuir la vie de couple en 2017

Voici les 10 genres de parents que chaque enfant pourrait avoir