Aïcha Ech-Chenna sacrée ‘femme de l’année’ par le prix Monte Carlo

Kenza Soulaymani

Par le 13 juin 2017 à 14:56

elle.fr

La fondatrice de l’association « solidarité féminine »,Aicha Ech-Chenna, vient de recevoir la grande distinction du prix Monte Carlo « femme de l’année 2017. »

Après le prix décerné l’année passée par la banque mondiale, notre grande militante pour les droits de la femme s’est de nouveau distinguée, cette année 2017, à l’internationale de Monté Carlo. Cette grande dame venait, ironie du sort, d’être l’invitée de « Minta9a Ma7doura », une émission remue-ménage diffusée sur Télé Maroc, la nouvelle chaine privée de Rachid Niny.

Si Ech-Chenna jouit à présent d’une distinction internationale et honorable pour le Maroc, elle a récemment été mise sur le banc des accusés, face à Bouchra Ddeau qui l’a lâchement accusée d’encourager les grossesses hors mariage, les naissances illégitimes et de faire dévier notre société vers le gouffre de l’immoralité.

Échec, fiasco, ratage de l’émission qui cherchait à mettre Aicha Ech-Chenna dans le collimateur. Tout est effacé du revers de la main grâce à cette haute distinction et aussi grâce à l’estime et au respect de tout l’effort et le travail souvent dans des conditions difficiles de cette dame exemplaire.

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d'écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

7 manières de dire 'Je t'aime' quand tu es marocain

17 clichés qui montrent à quel point on est addicts à nos téléphones

8 signes qui prouvent que vous êtes dans la Friendzone et que vous devriez en sortir ASAP

Ces 12 types de voisins INSUPPORTABLES

7 bonnes raisons de jouer d'un instrument de musique

14 avantages de vivre à Fès

13 bonnes raisons de rester célibataire quand tu as 20-25 ans

5 choses que tu fais différemment quand tu conduis avec tes parents

Festivals : 8 choses à mettre dans son sac

Les 13 plus belles citations de Feu Hassan II