Association JIWAR, pour venir en aide à nos enfants Marocains

Ghita Tber

Par le 21 novembre 2017 à 17:36

le Haut-commissariat au plan (HCP) a récemment publié les statistiques de l’enfance au Maroc d’après les résultats du recensement de 2014.

Malgré les progrès, ces dernières années les chiffres sont tout de même inquiétants.

En 2014, le taux d’analphabétisme des enfants de 10-18 ans est de 4,8% contre 32,2% pour l’ensemble de la population, note le rapport du HCP. 38,8% des enfants en 2014 ont le niveau primaire, 14,8% le niveau secondaire collégial et 4,5% le niveau secondaire qualifiant. 11% des jeunes de 15 à 24 ans sont analphabètes26% des enfants de moins de 18 ans travaillent déjà. Des chiffres aussi, très inquiétants concernant le mariage précoce. En effet, 48.000 mineurs se sont mariés avant la majorité et plus de 4300 enfants sont même chefs de ménages.            

La situation, de nos enfants marocain en inquiète plus d’un.

http://moustacho.com/

Qu’est-ce que l’association Jiwar ?

Une association formée par une petite équipe de personnes bénévoles, toutes nationalités confondues, œuvrant à l’amélioration de la vie des enfants dans les écoles défavorisées. Actuellement, l’association travaille dans deux écoles : L’école El Menzeh, situé à 17 km de Rabat en zone rurale et l’école Haj Ahmed Salmi à Salé dans le quartier de Hay Errahma et enfin l’école les Oudayas situé dans la vieille ville de Rabat.

Quelle est sa missions ?

Association JIWAR a pour mission d’agir dans les écoles publiques défavorisées et au voisinage de l’école pour la prévention de l’échec et l’abandon scolaire. De plus, les objectifs principaux sont de réhabiliter les écoles, contribuer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage, aider l’enfant à finir sa scolarité, faire de l’école un lieu d’épanouissement de la personne humaine, aider à former un citoyen responsable, insérer les enfants non scolarisés, éduquer les parents pour leur implication dans la scolarité des enfants.

http://diasporaenligne.net/

Quels sont ses besoins ?

L’association vit grace aux dons des bienfaiteurs : Fournitures scolaires, cartables, jouets, parrainage d’enfants pour les colonies, livres, habits pour enfants, chaussures, ballons de football et tenues.

Que peut-on faire pour aider ?

Nous pouvons, nous aussi, changer les choses. Nous pouvons participer à de grands changements par des petits gestes en contribuant à l’évolution de notre pays et permettre à plus d’enfants de s’épanouir dans leur scolarité.

Vous aussi, vous pouvez venir en aide à l’association en achetant leurs sacs en coton personnalisés avec des messages contre l’abandon scolaire sur ce site.

 

Ghita Tber

Passionnée d'ecriture et éternelle rêveuse, je suis constamment à la recherche de ce qui fera la différence ou donnera du sens à ma vie.

Les indémodables

14 conseils pour réussir son entretien d'embauche

6 choses qu'on déteste en Aïd Al Adha

Célibataire et heureux, c'est possible

Nos 7 conseils Welovebuzziens pour réussir votre soutenance

Vous avez décidé de vous mettre au sport pendant ramadan ? Notre coach vous livre ses astuces

6 entretiens d'embauche auxquels il vaut mieux ne pas être candidat

7 signes qui font de toi un étudiant en psychologie au Maroc

7 métiers qui rapportent le plus au Maroc

Vous êtes en couple? Ne touchez surtout pas à ces objets

10 photos, 1 pays, saurez-vous deviner duquel il s’agit (2) ?