Attentat de Berlin : Le suspect a été retrouvé et abattu à Milan

Jihane Rouzaqui

Par le 23 décembre 2016 à 16:14

C’est un drame qui a fait 12 morts et 48 blessés lundi soir en Allemagne à Berlin, une attaque au camion qui rappelle celle dont tous les médias avaient parlé, l’attaque de Nice. Retour sur ce drame, en 3 faits :

1. On connaît enfin l’identité du suspect 

Certains présumaient qu’il s’agissait d’un réfugié afghan ou pakistanais, d’autres parlaient même de tchétchénie. Mais aujourd’hui, il porte un nom : Anis Amri. Le jeune homme fut interpelé dans une gare à Milan suite à des comportements jugés très suspects. Il aura suffit qu’il sorte son arme et qu’il la pointe sur un agent pour qu’il finisse abattu en pleine gare milanaise.

2. Le terroriste de Berlin appartenait à l’état islamique

Une vidéo diffusée par l’agence de propagande Amaq, liée étroitement à l’EI montre le jeune homme sur un pont, encourageant les groupes terroristes et incitant à la violence.

3. Rappelons les faits

Un homme au volant d’un camion a foncé intentionnellement sur une foule en plein marché de Noël, faisant ainsi 12 morts et 48 blessés. La police a même ajouté que les attaques se multipliaient en période de fêtes, mais qu’elles étaient imprévisibles.

Jihane Rouzaqui

Blogueuse dans l'âme, mais aussi très active sur les réseaux sociaux, je serai votre Super Buzz Woman en toutes circonstances. J’utiliserai ma curiosité à bon escient afin de vous offrir le meilleur du web. Because WELOVEYOU !

Les indémodables

Les célébrations de l'indépendance dans le monde

Implorer Dieu, la solution au chômage selon Abdelilah Benkirane

8 endroits où organiser une belle soirée d'anniversaire à Casablanca

8 signes que votre relation est toxique

10 films à regarder avec son papa le jour de la fête des pères

Voici le Top 10 des restos libanais sur Casablanca

13 choses qu'il ne faut surtout pas faire à Casablanca

9 choses qu'on ne t'avait pas dit sur le collège

Voici pourquoi il vaut mieux rester en pyjama le soir du réveillon

8 photos choquantes de papas irresponsables