Barbs, la toute dernière chose à ne pas faire en Arabie Saoudite

Rania Sawas

Par le 21 avril 2016 à 23:59

Cela fait quelques semaines que le mot « Barbs » fait trembler le web. Vous avez dit Barbs?

Chris-Rock-HUH-WTF

Au premier abord, on pourrait penser qu’il s’agit de la toute nouvelle série policière de TF1, mais non, le « Barbs » c’est le Gangnam Style du Golfe. Le « Barbs », c’est tout simplement le prochain dernier (qui ne sera pas le dernier) interdit en Arabie Saoudite !

L’histoire remonte au 31 Décembre 2015, lorsque le jeune artiste saoudien Majed El Esa, pris d’un grain de folie, décide de commettre l’inimaginable : il poste sur Youtube un clip de danse. Oui, mais pas n’importe quelle danse ! Il a inventé le « Barbs », cette danse qui consiste à basculer la tête en arrière, avant d’onduler son corps tout en marchant, à la façon d’un ver de terre.

&NCS_modified=20160204062205&MaxW=640&imageVersion=default&AR-160209623

 

De toute évidence, les autorités d’Arabie Saoudite n’ont guère apprécié. Evidemment, comment apprécier qu’un des leurs utilise sa réflexion et non pas son argent pour mettre au point un concept de danse très minimaliste qui, jusque là, a récolté plus de 20 millions de vues sur Youtube ?

Dès janvier dernier, le « Barbs » devient en effet un phénomène sur les réseaux sociaux et ce sont bientôt des milliers d’adolescents qui postent leurs exploits « barbssiens » sur le net.

Satanisme ! Fureur ! Les autorités des pays du Golfe s’insurgent et condamnent ces influences européennes qui viennent perturber l’Etat de droit et de paix dans lequel ils vivaient jusqu’à présent.

stupid

On en vient à se demander quelle aurait été leur réaction si ce clip aurait contenu ne serait-ce qu’une seule fille qui aurait eu le malheur de s’essayer au « Barbs » ? En effet, le clip proposé par Majed El Esa ne contient non seulement aucune parole, mais est 100% masculin, l’artiste avait donc pris ses précautions, mais pas assez apparemment.

En somme, en Arabie Saoudite, les femmes n’ont pas le droit de conduire, il est interdit de fêter le nouvel an grégorien, encore moins la Saint-Valentin et bientôt le « Barbs » sera « légalement interdit ».

Barbssiens, profitez tant que vous pouvez !

Rania Sawas

Libanaise, Marocaine et actuellement Parisienne, c'est avec un regard sarcastique et par moment critique que je tâcherai de welovebuzzer

Les indémodables

Top 10 des excuses pour éviter de sortir avec tes potes en fin du mois

8 choses auxquelles tu penses au réveil le matin

En vidéos, découvrez la vraie beauté du Maroc

Et si les acteurs de Walking Dead étaient Marocains ?

9 acteurs qui ressemblent aux personnages qu'ils interprètent

L'école publique marocaine en 12 points

Découvrez ces 5 îles que le Maroc revendique

Les groupes et pages Facebook les plus influents au Maroc

18 images pour illustrer les différences de langage au Maroc

14 choses que tu vis quand tu assistes au mariage de ton frère