Bon plan de la semaine : Un village Néo-Zelandais recrute des habitants

Zineb Nachit

Par le 3 juillet 2016 à 18:02

Vous avez bien lu ! Bouclez vos valises, Welovebuzz vous accompagne en Nouvelle-Zelande. Pendant que le taux de chômage ne cesse d’augmenter au Maroc, à l’autre bout du monde, on a d’autres soucis : À Kaitangata, on a BEAUCOUP TROP de boulots pour le nombre d’habitants.

Excited-Woman-GIF

« Nous comptons 1.000 emplois vacants, et nous n’avons que deux jeunes au chômage », explique Bryan Cadogan, président de la région de Clutha.

Alors pour attirer de nouveaux citadins, la région a lancé une grande campagne de com’ baptisée « Trop de travail mais pas assez de travailleurs »: Les prix des maisons et des terrains ont donc été abaissés à moins de 150.000 euros (230.000 dollars néo-zélandais), soit moitié moins que le prix habituel sur le marché, et plus de 1.000 postes seraient à disposition auprès de plusieurs grands employeurs dans les scieries, le fromage et les usines agro-alimentaires de lait.

A présent, assez parlé ! Prêts à nous suivre ?

tumblr_n7y9otYV1i1s9t7xfo1_500

Zineb Nachit

Amatrice d'humour, Éternelle Rêveuse, Amoureuse d'Art et de Littérature. Ex-Etudiante en école de commerce à Paris, Blogueuse sur Casa Food Lover, Bonne vivante et patiente quand il s'agit de prendre la photo idéale pour Instagram!

Les indémodables

Les 20 clubs de football les plus riches au monde

l'Aid au Maroc : Quand nous étions petits

9 choses à savoir sur le parcours académique de la princesse Lalla Salma

Tu portes des lunettes ? Voici 14 galères que tu connais bien

6 raisons pour lesquelles on ne regarde pas les chaînes télévisées marocaines

10 étapes à suivre pour une soirée détente-cocooning réussie

12 bonnes raisons de sortir avec un Geek

10 conseils pour dépasser le complexe du S1 et réussir vos études universitaires au Maroc

10 photos que tout Marocain a forcément déjà prises

12 types de personnes qu'on a déjà rencontrées à la fac marocaine