Bouchra Baibanou, la première Marocaine au sommet de l’Everest

Kenza Soulaymani

Par le 23 mai 2017 à 14:09

Bouchra Baibanou, l’audacieuse qui défie les sommets les plus imposants de la planète, vient de vaincre l’Everest, le pic le plus haut du monde. Oui elle a brandi le drapeau marocain sur le toit du monde 8850 m devenant, ainsi, la première femme marocaine et nord-africaine à concrétiser cette dangereuse escalade.

Âgée de 47 ans, Bouchra Baibanou montre avec ce grand esprit sportif que l’endurance n’appartient pas seulement aux hommes. Notre escaladeuse honore, par cet exploit, à la fois la femme marocaine, nord-africaine et arabe.

Bouchra a déjà développé en elle cet amour pour le sport de l’extrême en réussissant plusieurs escalades qui bouleversent les pronostics.

À son actif, un palmarès riche qui incite au respect de cette grande dame qui a gravi presque tous les hauts sommets comme le Kilimansjaro en Afrique, le Mont blanc en Europe occidentale, le Mont Elbrus dans le Caucase, l’Aconcagua en Amérique latine pour ne citer que cela. Il lui reste un dernier défi et il est déjà inscrit dans son agenda, celui de s’attaquer au mont Vincent en antarctique. Encore une fois, notre révérence au courage et à la persévérance de Bouchra Baibanou.

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d'écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

Chère Marocaine, voici comment te débarrasser d'un agresseur sexuel facilement

12 raisons pour lesquelles vous ne perdez pas de poids

Chaque femme marocaine a besoin de lire ces 7 points...

10 hashtags dont on a VRAIMENT MARRE

6 astuces beauté pour montrer de l'amour à ses cheveux bouclés

15 choses que toutes les filles qui n'aiment pas se maquiller ont en commun

Les 7 plus gros caprices de stars

Les 11 types de personnes qu'on trouve souvent dans un groupe Facebook

#JeDéfieMonMaroc : Le Maroc sous un autre angle - 1ère partie

Les 6 raisons de suivre Copa America cet été