Ce photographe intercale des selfies ordinaires entre horreur et cynisme

Kenza Soulaymani

Par

« Yolocaust », un terme qui se compose de « Yolo » et « d’holocauste », est le projet pictural d’un satiriste israélien du nom de Shahak Shapira. Installé à Berlin, cet artiste s’est tourné vers la photographie pour exprimer son exaspération face au non respect des gens qui s’affichent, audacieusement, le sourire jusqu’aux oreilles, au mémorial de la Shoah. Un lieu où le poids de l’Histoire exige la retenue et la décence.

Le but étant simple, il s’agit de prendre des selfies trouvés sur les réseaux sociaux pour les fusionner avec d’autres photos cyniques prises en cette période obscure de l’Histoire. Le résultat chamboulera vos émotions.

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d'écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

26 séries qui ont marqué notre adolescence

10 avantages de vivre à Marrakech

Tu sais que tu es une addict au make-up quand...

10 choses que font les petits enfants et que l'on adore

16 réflexes que les fans de Supernatural ont adoptés

Les 10 endroits à absolument visiter au Maroc

Les 10 pensées qui te traversent la tête après le Ftour

8 bonnes raisons de sortir avec un étudiant en médecine

Partiels : Tous unis en ces moments durs

Seuls les habitués des grands taxis casablancais reconnaîtront ces 13 signes