Ces 6 choses qui vont nous manquer après le départ de Benkirane

Jihane Rouzaqui

Par le 16 mars 2017 à 0:00

Il a enflammé la toile avec ses punchlines, son sens de l’humour et surtout son rire mythique. Benkiki a toujours su mettre l’ambiance dans notre parlement, et voici ces 6 choses qui vont désormais nous manquer après son départ. Benkirane, oullah on t’aime, mais n’oublie pas #AnaMachiTria.

1. Ton rire, on ne l’oubliera jamais !

Hahahahaha.

2. Mais aussi ta spontanéité

#Term**

3. Benkiki, il était aussi coquin…

Diali kbir 3lik !

4. Au parlement, il mettait toujours l’ambiance

La violence… c’est pas bien !

5. Sa sensibilité…parce qu’il ne fait pas que des blagues

Oui, il a pleuré au parlement.

6. Benkirane kane rajel meziane

Zadna f parisiane.

#JeSuisBenkirane

Jihane Rouzaqui

J’utiliserai ma curiosité à bon escient afin de vous offrir le meilleur du web. Blogueuse dans l'âme, mais aussi très active sur les réseaux sociaux, je serai votre Super Buzz Woman en toutes circonstances.

Les indémodables

13 Novembre 2016

10 choses que tu te dis quand tu sais que tu vas travailler bientôt

6 Janvier 2017

12 choses qui prouvent que tu n'aimes pas trop les gens

30 Novembre 2016

10 fois où les Algériens sont allés très loin avec leur drapeau

1 Novembre 2015

10 raisons pour lesquelles les garçons font de la musculation

17 Juin 2015

Top 10 des plus belles îles du monde

14 Juin 2016

15 choses que toutes les filles doivent mettre dans leur sac avant de sortir

2 Juillet 2016

10 fois où les Français auraient dû arrêter le français

13 Octobre 2015

Mon Beau Maroc : Rabat, la capitale culturelle du Maroc

13 Mai 2015

12 SMS qui prouvent qu'elle est tout sauf intéressée

28 Mai 2017

Mon beau Riad : Fès, entre tradition et modernité

Maroc : Ces enfants veulent aller à l'école, mais ils ne peuvent pas

Dans une vidéo émouvante, Doc Samad raconte son histoire avec le SIDA

YouTube Rewind : Le remake des vidéos les plus populaires de l'année 2016

Ces 6 choses qui vont nous manquer après le départ de Benkirane

par Jihane Rouzaqui