Clinton VS Trump : Les 13 trolls les plus fun du web

Kenza Amri

Par le 8 novembre 2016 à 18:23

Les élections présidentielles américaines de 2016 ont attisé la curiosité de tous, notamment des internautes qui n’ont pas manqué d’humour :

 

1. On vous aura prévenus…
giphy-11

 

2. Parce que ce ne serait pas aussi fun sans les « Trumpmoji »
giphy-18

 

3. Ou les petits chorégraphies improvisées
giphy-17

 

4. Juste parce qu’on ne s’en lasse pas
 giphy-19

 

5. Et qu’on trouve ça toujours aussi hilarant, n’est-ce pas Hillary ?!

(#BlagueHamdaDuJour)

giphy-30

 

6. Parce qu’on est chaud sur le dancefloor, le rythme dans la peau

giphy-34

 

7. Mouais… mouais, on sait bien que tout le monde n’a pas le swing
giphy-21

 

8. Mais il va falloir faire avec !
giphy-32

 

9. Et puis, si vous ne pouvez pas danser, vous pouvez toujours daber
giphy-23

 

10. Ça devient lourd ? On est d’accord aussi…
 giphy-35

 

11. Alors, pour finir, n’oubliez pas de partager votre avis avec nous

giphy-33

12. Et puis, face à ça, Obama peut bien rire lui !

giphy-25

13. Quant à nous, on se dit simplement : Que le meilleur gagne !

(Même si on a une petite préférence quand même.)

giphy-26

Kenza Amri

J’ai soif de découverte et d’aventures. Passionnée de voyage et d’écriture, sportive, rêveuse et pétillante de vie, je ferais tout ce qui est en mon possible pour partager mes idées, aussi déroutantes que drôles, avec dynamisme et enthousiasme.

Les indémodables

8 avantages de vivre dans un 10m² au Maroc

25 signes qui font de toi un fan de foot

13 choses par lesquelles tu passes quand tu emménages dans ton propre appartement

Quiz : Quel type d'ami es-tu dans un groupe de chat ?

10 choses auxquelles tu penses quand tu finis tes partiels

7 situations que seules les personnes avec des parents marocains stricts ont déjà connues

Auto-école : Les perles des moniteurs

Les 11 types de Marocains qu’on croise à l’étranger

12 sentiments qui nous traversent lorsqu'on cherche une place de parking

11 façons d'insulter une fille sans dire de gros mots