Démantèlement de la première cellule terroriste 100% féminine de Daesh au Maroc

Rania Sawas

Par le 3 octobre 2016 à 13:30

e4fb046e27a0b9af1a17a9bf389c76f3_thumb_565

Oui, vous avez bien lu, les femmes marocaines aussi s’essayent au terrorisme désormais.

Ce sont en effet 10 femmes qui ont été arrêtées ce lundi 3 octobre à travers le territoire selon un communiqué du Ministère de l’Intérieur. Ces femmes formaient vraisemblablement la première cellule terroriste 100% féminine au Maroc, prêtant allégeance à Daesh.

Le communiqué précise qu’elles avaient tenté de se procurer des matériaux nécessaires à la fabrication de bombes et d’explosifs dans plusieurs villes, à savoir Kénitra, Tantan, Salé, Tanger et Zagoura.

Elles avaient comme « projets » de mourir « martyrs » dans des attentas-suicides, visant essentiellement les quartiers les plus actifs des villes citées précédemment. Dans le communiqué du Ministère de l’intérieur, l’on apprend également que le frère de l’une d’entre elles s’était fait exploser en Irak, en début d’année. La majorité de ces femmes seraient également « en étroite relation » avec des Marocains résidents à Daesh.

Ces 10 femmes devraient se voir soumises à un procès dans les plus brefs délais, dès que l’enquête concernant leur cellule terroriste sera terminée.

Affaire à suivre.

Rania Sawas

Libanaise, Marocaine et actuellement Parisienne, c'est avec un regard sarcastique et par moment critique que je tâcherai de welovebuzzer

Les indémodables

8 choses qui passent dans la tête d'une fille lorsqu'elle porte une jupe

8 choses à savoir sur le parcours académique du Roi Mohammed VI

20 habitudes que tu développes quand tu as vécu seul trop longtemps

10 couples marocains mythiques

Comment paraître super bosseur au boulot sans le moindre effort : LE guide

Et si les acteurs de Game of Thrones étaient marocains ?

13 caractéristiques d'une fille qui conduit sa propre voiture

Les 6 types de gens qu'on rencontre le jour de Eid Al Adha

12 objets qui vous replongeront dans votre enfance

Quiz : Quel type de parent marocain seras-tu ?