Démantèlement de la première cellule terroriste 100% féminine de Daesh au Maroc

Rania Sawas

Par le 3 octobre 2016 à 13:30

e4fb046e27a0b9af1a17a9bf389c76f3_thumb_565

Oui, vous avez bien lu, les femmes marocaines aussi s’essayent au terrorisme désormais.

Ce sont en effet 10 femmes qui ont été arrêtées ce lundi 3 octobre à travers le territoire selon un communiqué du Ministère de l’Intérieur. Ces femmes formaient vraisemblablement la première cellule terroriste 100% féminine au Maroc, prêtant allégeance à Daesh.

Le communiqué précise qu’elles avaient tenté de se procurer des matériaux nécessaires à la fabrication de bombes et d’explosifs dans plusieurs villes, à savoir Kénitra, Tantan, Salé, Tanger et Zagoura.

Elles avaient comme « projets » de mourir « martyrs » dans des attentas-suicides, visant essentiellement les quartiers les plus actifs des villes citées précédemment. Dans le communiqué du Ministère de l’intérieur, l’on apprend également que le frère de l’une d’entre elles s’était fait exploser en Irak, en début d’année. La majorité de ces femmes seraient également « en étroite relation » avec des Marocains résidents à Daesh.

Ces 10 femmes devraient se voir soumises à un procès dans les plus brefs délais, dès que l’enquête concernant leur cellule terroriste sera terminée.

Affaire à suivre.

Rania Sawas

Libanaise, Marocaine et actuellement Parisienne, c'est avec un regard sarcastique et par moment critique que je tâcherai de welovebuzzer

Les indémodables

7 phrases que tu n'entendras jamais sortir de la bouche d'un homme

7 des idées reçues les plus fréquentes sur les Marocains

6 spoilers à découvrir soi-même pour ne pas se faire spoiler

8 types de personnes qu'on rencontre dans un café marocain

13 fois où tu as été '9afez' et que ça a beaucoup servi

16 signes qui font de toi un attaché inconditionnel à ton lit

Blues post-vacances : 10 choses que tu ressens lorsqu'il ne reste que quelques jours pour la rentrée

8 choses à savoir sur la nouvelle Miss Univers Iris Mittenaere

Top 24 des meilleurs musées dans le monde

7 choses qui prouvent que c'était mieux avant