Entretien avec Ghita Benlamlih de GB Art & Photography

Par le 2 novembre 2014 à 17:49

Originaire de Rabat, Ghita Benlamlih, 24 ans, est étudiante en architecture à Paris et est également une artiste. Elle réalise des collages et de la photographie d’art. Elle a fait le buzz avec Pharrell Williams en djellaba, Kate Moss en tenue berbère ou encore Beyonce en tenue traditionnelle.

Nous avons pu lui poser quelques questions sur son parcours et ses ambitions.

1604772_652845721439137_689695371_n

10410400_726161814107527_1350198871137290950_n

Comment cette passion pour le collage pop art oriental t’est-elle venue ? Que représente cet art pour toi ?

J’ai toujours eu des goûts très éclectiques que ce soit au niveau artistique, musical, côté mode etc. Souvent j’aime croiser tous ces univers, mais la culture orientale reste mon socle. Du coup je me suis dit « Alors pourquoi pas la mettre en valeur ? », comme un fil conducteur entre tout ce que j’entreprends artistiquement.

Depuis combien de temps fais-tu cela ?

J’avais déjà réalisé des collages auparavant lors de mes premières années d’archi, mais je n’ai commencé à m’y mettre vraiment sérieusement qu’il y a tout juste un an.

Comment te vient l’inspiration ? En combien de temps réalises-tu un collage ? Quels outils utilises-tu ?

L’inspiration me vient de différentes façons. Je suis une grande « collectionneuse d’images » (d’ailleurs la mémoire interne de mon ordinateur en fait les frais…) , des fois je tombe sur une image et je vois tout de suite un potentiel, une histoire à raconter avec. D’autre fois ce sont des idées qui viennent comme ça, et que je note dans mon petit carnet brainstorming.

La durée de réalisation n’est pas du tout quantifiable, car je fais souvent des allers retours, j’abandonne certaines idées, parfois je laisse un long temps de pause avant d’y revenir. Enfin pour concrétiser ces compositions, j’utilise l’outils informatique afin de réaliser mes collages digitaux.

Future architecte que tu es, comment parviens-tu à concilier ces deux activités ?

Je regarde aujourd’hui autour de moi, et je suis fière de dire qu’on est une génération multitâches. Beaucoup de jeunes aujourd’hui concilient plusieurs activités en parallèle de leurs études ou nouveau job, il n’y a qu’à voir certains membres de votre équipe. Personnellement j’arrive à gérer mes études d’archi, la vice-présidence de l’Améa (ndlr :Association de marocains étudiants en architecture) et GB Art & Photography. C’est très prometteur de se dire que la jeunesse marocaine bouge et n’a pas peur de relever le défi de l’accumulation de 2 voir 3 activités.

Comment gères-tu le buzz autour de tes créations depuis ces derniers mois ?

Je vous avoue que je suis un peu dépassée par toutes ces sollicitations grandisssantes. Je vais un peu ralentir la cadence, j’ai un diplôme à préparer et la période de « charrette » comme on dit chez nous les archis me guette déjà, du coup je n’ai pas eu le temps de vraiment réaliser l’ampleur du Buzz.

Quels sont tes projets ?

En finir d’abord avec les études, puis embrayer sur un stage et finir en beauté avec peut-être une jolie expo à vous proposer.

Tu nous ferais un petit collage pour WLB ? (rires)

Dès que je sors la tête de sous l’eau un peu, pourquoi pas :D !

original

collage-pharell_opt

Vous trouverez les oeuvres de Ghita sur sa page Facebook, son tumblr et vous pouvez la suivre sur Instagram et Twitter.

Étudiante en école d’architecture, je suis l’actualité de très près. Passionnée par l’art, la politique et les faits sociétaux, je partage mes meilleures trouvailles avec vous.

Les indémodables

18 types de fêtards que nous avons tous déjà rencontré

6 choses que tu fais quand on te coupe l'électricité

En cas d'échec, voici 8 bonnes raisons de voir les choses du bon côté

5 expressions françaises enfin expliquées

6 façons d'utiliser autrement l'appareil photo de votre téléphone

Si vous avez fait 20 de ces 24 choses, vous êtes de véritables soeurs

10 choses qui prouvent qu'être petite de taille c'est génial

Quiz : Quel type de frère/sœur es-tu ?

8 réflexes que l'on adopte quand on n'a toujours pas oublié son ex

10 expressions journalistiques qu'on en a tous marre d'entendre