Hommage à Alep et à ses Hommes qui souffrent en silence

Sarah Benfdil

Par le 3 mai 2016 à 11:06

Ceci est un cri de colère, un coup de gueule pour une ville, un pays, un peuple en deuil. Tout le monde a soutenu Paris et Bruxelles dans leur misère, mais quand Alep a pleuré, personne n’était là pour la réconforter.

http://www.boursorama.com/

http://www.boursorama.com/

Plusieurs jours que la Syrie succombe à la pire forme du terrorisme qui soit, et on s’étonne de voir le monde se taire alors qu’il n’y a pas longtemps, les plus puissants hommes d’États ont milité pour la paix et contre le racisme.

http://www.boursorama.com/

http://www.boursorama.com/

Mais sortent du lot des hommes qui font la différence, même si cela signifie risquer leurs vies. C’est le cas pour Dr. Mohammad Wassim Maaz, pédiatre mort dans les bombardements d’Alep, parce qu’il a refusé de quitter les lieux et de rester au chevet des enfants. Nous lui rendons hommage, et nous pleurons les martyres syriens.

http://www.boursorama.com/

http://www.boursorama.com/

Sarah Benfdil

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Les indémodables

10 choses qui t'arrivent quand tu voyages à l'étranger pour la première fois

Mode d'emploi : Comment réanimer une conversation après le terrible 'Ewa' ?

Tu préfères la pluie à chmicha et on peut comprendre pourquoi

13 mauvaises choses qui nous empêchent d'être une bonne personne

Les Doodles d'un réalisateur belge font ravage sur Instagram

Quiz : Quel beaugosse marocain est ton âme soeur ?

Quiz : Es-tu plutôt rationnel(le) ou émotionnel(le) ?

11 choses qui font la particularité de toutes les mamans marocaines 

13 preuves que tu es (ou que tu as été) en école de commerce

16 choses que tu regrettes avoir faites étant plus jeune… ou pas