Il allonge son séjour en prison pour un plat de frites

Sarah Benfdil

Par le 13 septembre 2014 à 14:20

Enfermé à la prison de Lantin en Belgique, un détenu a demandé à son avocat de reporter la date de son procès pour ne pas rater le jour des frites.

Âgé d’une trentaine d’années, le prisonnier a été inculpé près d’une vingtaine de fois, généralement pour vol de voitures, et en ce qui concerne son dernier crime, il a tenté de voler un véhicule à la sortie d’un poste de police. Arrêté immédiatement, il est mis en garde à vue jusqu’à la date de son procès, qui a coïncidé avec un mercredi, jour des frites en prison.

La sentence a bien eu lieu plus tard, et le prisonnier gourmand a écopé d’une peine de 20 mois pour ses actes.

Sarah Benfdil

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Les indémodables

10 bonnes raisons de ne jamais sortir avec un étudiant en médecine

Quand nos héros de dessins animés d'enfance deviennent marocains

12 raisons d'utiliser Uber à Casablanca

Images : Et si on comparait la Casablanca d'avant à celle d'aujourd'hui ?

12 habitudes à adopter pour être le meilleur chef d'entreprise

Top 19 des perles de la télé-realité française

8 phrases qui t'énervent à l'approche de la cérémonie de remise de diplômes

La Mecque entre hier et aujourd’hui, un merveilleux voyage dans le temps

7 faits qui démarquent cet ami '7echoumi'

7 questions de recruteurs : Entre ce qu’ils disent et ce qu’ils veulent vraiment savoir