Un professeur fait chanter sexuellement ses étudiantes pour de bonnes notes

Kenza Soulaymani

Par le 2 mai 2017 à 22:46

Abus de pouvoir, immoralité et insulte aux valeurs d’un pays arabe et musulman. Un professeur d’algèbre à la faculté des sciences Abdel Malek Saadi de Tetouan, pratique le chantage sexuel à ses étudiantes en échange de notes « séduisantes ».

Le secteur de l’enseignement supérieur s’en trouve secoué d’autant plus que la rumeur qui circulait depuis un certain temps s’est confirmée, notamment grâce aux réseaux sociaux.

Une étudiante, victime du triste dérapage de cet enseignant en perdition, a osé partager sur Facebook des captures d’écran de propos malsains du professeur à ses étudiantes. Un témoignage audio daterait même de 2013, ce qui prouve que l’enseignant opérait depuis déjà quelques années dans l’impunité.

Cette affaire est, à présent, entre les mains de la police judiciaire de Tetouan et de Martil, lieu de résidence de l’inculpé. L’union des étudiants de la faculté Abdel Malek Saadi qui s’est saisie de ce scandale, fait savoir que les étudiants de l’université éclaboussée par cette affaire, s’apprêtent à manifester pour dénoncer ces pratiques qui se sont révélées monnaie courante dans la région.

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d’écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

Ce à quoi tu penses quand tu es sur Instagram

11 genres de profs que tu as forcement eu à l'école

9 'comfort food' qui vont te faire oublier que l'été est pour bientôt

20 personnes que tu rencontres à la bibliothèque universitaire

Tu sais que tu es un cinéphile quand...

Les 10 étapes par lesquelles tu passes chaque dimanche

7 raisons de faire un road trip au moins une fois avec ses meilleurs amis

14 raisons pour lesquelles tu n'as pas encore trouvé le partenaire idéal

L'histoire derrière les couleurs des objets de la vie quotidienne

12 raisons pour lesquelles vous ne perdez pas de poids