La RAM propose un ‘New York/Casa’ à seulement 4400DH

Kenza Soulaymani

Par le 31 mars 2017 à 15:01

La Royal Air Maroc entame une entrée printanière et estivale musclée. La RAM casse les prix, véritable dumping de la compagnie marocaine sur la ligne New York/Casablanca. Le programme de cette opération, qui cherche du coup à drainer le tourisme américain vers le Maroc, s’étale sur deux périodes : Du mois d’avril à celui de juin puis de septembre à fin octobre.

La RAM sort les grands moyens et tente de soudoyer les américains. En effet, elle joue la concurrence en baissant les prix d’une façon concurrentielle tout en gardant les mêmes prestations de la compagnie et que tout le monde connaît. De cette manière, la RAM tente de gagner les américains dérangés par les voyages États-Unis/Europe à des prix exorbitants.

Ainsi, la compagnie propose aux voyageurs une escale à Casablanca avant de s’envoler pour le pays européen de leur choix à moindre prix. L’idée est astucieuse puisque la même opération incite à des séjours dans le royaume pour ses nouveaux clients. Le prix forfaitaire est fixé à partir de 440$ soit près de 4400 Dh au départ de New York. Les voyageurs de Boston et de Philadelphie peuvent en profiter également.

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d'écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

Top 7 des métiers que vos parents marocains ne comprendront jamais

25 signes qui font de toi un étudiant en architecture

16 choses auxquelles on pense avant de monter en avion

9 types de taupins qu'on peut rencontrer au Concours National Commun

7 types de frères et soeurs qui existent dans toutes les familles -2e partie-

10 situations que tous les marocains vivent pendant l'été

10 choses à absolument faire à Marrakech

10 choses que tu connais si tu as un ami DJ

Amoureux du Maroc, voici 14 comptes Instagram qui vous laisseront sans voix

Google Street View : des paysages à couper le souffle