Le Blackberry n’est plus ce qu’il était

Par le 18 octobre 2012 à 16:30

Il fut un temps où avoir un Blackberry était un signe distinctif d’appartenance à un cercle fermé de la société ayant accès à la messagerie instantanée BBM (BlackBerry Messenger).

Blackberry, c’était aussi la solution entreprise parfaite pour que les « cols blancs » puissent constamment rester connectés à leur environnement de travail, où qu’ils soient dans le monde et à n’importe quel moment de la journée. Mais ça c’était avant !

En effet, depuis quelques temps, RIM (Research In Motion) connaît d’importantes baisses de parts de marchés. Alors que les Blackberry représentaient 50% des Smartphones en circulation aux Etats-Unis il y a encore trois ans, ils ne détiennent plus aujourd’hui  que 5% du marché. Les raisons de cette débâcle sont en partie dues à l’essor du géant Apple avec l’iPhone, ainsi que la généralisation d’Android sur une large gamme de smartphones. Le déclin a atteint une telle ampleur que certains possesseurs de Blackberry déclarent avoir honte de leur smartphone suite à une enquête menée récemment par le Times.

RIM a incontestablement de gros efforts à fournir pour retrouver sa place dans un marché quasiment saturé et qui ne connaît aucune pitié.

Etudiante en expertise comptable, Lina CHEQROUNI est une férue d’économie et de politique européenne. C’est au lycée qu’elle tombe amoureuse du monde de l’actualité et du journalisme en participant à la semaine de la presse et des médias.
Traitant les sujets d’actualité allant des plus insolites aux plus sérieux, ses articles portent sa signature avec un jeu de mot final, apportant une touche décalée et humoristique à l’information.

Les indémodables

10 Packagings à couper le souffle

23 signes qui prouvent que vous avez trouvé l'AMOUR de votre vie

Quiz : Quel type de colocataire es-tu ?

14 questions à ne pas poser à un jeune étudiant

Tu sais que tu es maladroit(e) quand...

15 signes qui font de toi un étudiant en médecine au Maroc

8 choses que vous connaissez si vous êtes un oiseau de nuit

11 bonnes raisons de ne JAMAIS visiter la Turquie

11 types de fêtards qu'on connaît tous

Mon beau Maroc : Belyounech, où le paradis sur Terre