Le chef du Polisario n’exclut pas de reprendre les armes

Par le 9 août 2012 à 21:20

Le chef du Polisario, Mohamed Abdelaziz, menace de reprendre les armes contre le Maroc dans une récente déclaration rapportée par le portail Bladi.

Ce dernier a déclaré au quotidien basque Gara : « Le Polisario pourrait opter pour une lutte armée afin de mettre fin au conflit du Sahara qui l’oppose au Maroc ». Cette déclaration intervient suite au retrait de la confiance du Maroc à l’envoyé spécial de l’ONU Christopher Ross et au blocage des négociations. Pour se justifier, Mohamed Abdelaziz fait appel je cite « au droit à recourir aux armes pour repousser les invasions étrangères (…) ce qui rend notre guerre légitime moralement et juridiquement ».

On l’aura compris, cette fuite en avant du chef du Polisario, qui est de plus en plus critiquée au sein de son propre camp intervient à un moment où il doit justifier sa politique à l’heure où la jeunesse réclame plus de démocratie dans les camps de Tindouf. Sans oublier certaines défections symboliques comme celle du représentant du mouvement en Suède, Ali El Kantaoui qui serait en pourparlers avec les autorités marocaines pour un très probable ralliement.

De leur côté, les autorités marocaines n’ont pas pour le moment répondu à cette envolée lyrique du chef du Polisario. Le silence et l’indifférence sont probablement la meilleure réponse à cette agitation vaine d’un chef en perdition.

Sources : Yabiladi & Bladi 

Jeune étudiant engagé de 21 ans, blogueur et militant associatif. Ghali défend les valeurs de la démocratie, des droits humains et de l’Etat de droit. Il s’occupera de la rubrique politique et aura à coeur de partager avec vous des infos brûlantes de l’actualité politique nationale et internationale. Il rédigera périodiquement des chroniques où il prendra clairement position et qui promettent d’ores et déjà de susciter le débat avec vigueur.

Les indémodables

Voici comment reconnaître un '7amed'

Photos : Costa Rica, ou le 'Paradis sur Terre'

Les 7 étapes par lesquelles vous passez lorsque vous travaillez sur votre mémoire

Mon Beau Maroc : Essaouira, l'âme des artistes

Le guide ultime du 'tberguig' pour les nuls

Ces chansons qui nous ont fait danser pendant notre adolescence

12 types d'étudiants en période d'examens

7 bonnes raisons de sortir avec un photographe

12 choses qui changent entre ta première et ta dernière année

Frère et soeurs marocains : 13 phrases qu'on a tous échangées