Le Maroc veut passer à une nouvelle monnaie, voici 7 points à retenir

Abdelouahed Ben Talha

Par le 30 août 2017 à 13:54

Ce mardi 29 août, le président de la Commission de la Cédéao, Marcel De Souza, et le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita se sont rencontrés à Rabat. Au terme de leur entrevue, ils ont annoncé que le Maroc était disposé à adopter la future monnaie unique de la Cédéao. Nous n’en sommes qu’au stade de l’accord de principe, et ce processus risque de prendre de nombreuses années, probablement des décennies. Mais quels sont les effets potentiels pour le Maroc ?

1. Plus de stabilité et moins d’incertitude pour les investisseurs

La monnaie unique a les mêmes avantages que le taux de change fixe. Au niveau des prix, l’incertitude est réduite, étant donné que la valeur de la monnaie entre les pays concernés ne change pas.

cif-factory.com

2. Des circuits financiers plus fluides

Vu qu’il n’y a plus de conversion de monnaie, le coût des opérations de change est supprimé. La monnaie est aussi protégée de la spéculation et de ses effets dévastateurs sur l’économie.

gold.fr

3. Pas de souveraineté monétaire

Un pays souverain est celui qui régule sa monnaie pour s’adapter à son contexte socio-économique (Démographie, nature et balance des exportations, etc.).

leconomiste.com

4. Plus d’exportations en perspective

En adhérant à un espace économique commun, le Maroc a pour ambition de profiter de la levée des douanes pour accroître ses exportations et ses investissements dans les pays d’Afrique de l’Ouest.

linkedin.com

5. Le marché de l’emploi, la nouvelle variable d’ajustement

Quand on ne peut pas faire fluctuer sa monnaie, les appréciations et les dévaluations se font au frais des travailleurs. Pour une dévaluation par exemple, on instaurera une politique d’austérité visant à faire baisser les salaires et réduire les emplois disponibles. En regardant en Europe latine, leurs dévaluations internes se sont traduites par beaucoup de chômage, une baisse du pouvoir d’achat et une santé économique laissant à désirer.

gourmandisesansfrontieres.fr

6. Accroîssement des mouvements de capitaux

Avec la monnaie unique, il est beaucoup plus simple d’accéder au marché d’un pays dans lequel on ne produit pas.

isna.fr

7. Plus de concurrence pour l’emploi et les investissements 

Les pays les moins avancés peuvent tirer avantage de leurs coûts de main-d’oeuvre moins élevés, car les risques de change auront disparu. Ceci impacte les travailleurs des pays les plus avancés, vu le coût supplémentaire potentiel que représente la production dans leurs pays.

infosentrepreneur.net

8. Plus d’écart de développement entre les pays

Comme on l’a expliqué dans le 3e point, le fait de ne pas être souverain sur le plan monétaire risque d’avantager un pays sur un autre. Si on regarde la zone euro, la valeur de la monnaie sied parfaitement à l’Allemagne (démographie, nature et volume des exportations), mais pas du tout aux pays d’Europe latine. Résultat : l’Allemagne s’est enrichie comme jamais, et ses pays voisins connaissent de graves crises de l’emploi.

maxitendance.com

Abdelouahed Ben Talha

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Les indémodables

10 situations que tu vis quand tu es nouveau à Casa

Voilà pourquoi les marocains aiment les GIFs

9 choses scientifiquement prouvées qui influencent votre intelligence

Les 10 bouteilles d'alcool les plus chères au monde

Quiz : Quel biscuit marocain es-tu ?

10 types de personnes qu'on croise dans les transports en commun

Quiz : Es-tu fait pour devenir milliardaire ?

7 choses que vous ignorez probablement de notre Hymne National

11 astuces pour réussir sa relation longue distance

23 images qui prouvent que l'architecture marocaine est la plus belle au monde