Le Registre National Agricole

Le registre national agricole au service de la restructuration des acteurs et des filières

Cet article vous est proposé par

La mise en œuvre de la stratégie Plan Maroc vert a impulsé une grande dynamique au secteur agricole caractérisé par la diversité des acteurs et des filières.  Cette dynamique a été concrétisée par :

  • La publication de la loi 03-12 relative aux interprofessions agricoles, qui constituent  un cadre de concertation des professionnels des filières
  • la promulgation de la loi 04-12 relative à l’agrégation, comme modèle novateur d’organisation des agriculteurs autour d’acteurs privés ou d’organisations professionnelles

En matière d’interprofession, les principales filières sont actuellement organisées: INTERPROLIVE Maroc pour la filière olivier, MAROC CITRUS pour la filière agrumes,  la FIMAP pour la filière apiculture, la FIMASUCRE pour la filière sucre, la FIVIAR pour les viandes rouges, la FISA pour la filière aviculture, la FIMALAIT pour la filière lait, FIMADATT pour la filière palmier dattier, etc.  Au total ce sont 19 fédérations interprofessionnelles, dont 14 représentants les filières végétales et 5 représentants les filières animales, et ayant, chacune, conclu un contrat-programme avec le Gouvernement.

Comment le Registre National agricole renforcera-t-il la restructuration des acteurs et des filières agricoles ?

Il est important de rappeler que le RNA est constitué de la liste exhaustive des agriculteurs avec leur localisation géographique, et des données sur leurs exploitations et sur leurs activités agricoles : superficie exploitée, statut foncier, occupation du sol, élevage pratiqué, etc. Ce qui permet de dresser la liste des agriculteurs concernés par l’une des organisations professionnelles et interprofessionnelles existantes.

Prenons comme exemple l’interprofession de la filière agrumes. La Fédération Interprofessionnelle Marocaine des Agrumes (Maroc Citrus) créée en 2009, regroupe 5 organisations professionnelles représentant l’ensemble des maillons de la filière agrumicole, à savoir :

  • L’Association Marocaine des Producteurs de Plants d’Agrumes Certifiés(AMAPAC).
  • L’Association des Producteurs d’Agrumes du Maroc (ASPAM).
  • L’Association des Conditionneurs d’Agrumes du Maroc (ASCAM).
  • L’Association Marocaine des Industries de Transformation des Agrumes(AMITAG).
  • L’Association Marocaine des Exportateurs d’Agrumes (Citrus Export).

Cette interprofession pourra disposer, grâce aux bases de données du RNA :

  • de la liste des agriculteurs membres ou futurs membres des organisations professionnelles de MAROC CITRUS
  • d’informations actualisées sur l’amont de la filière : superficie plantée, densités de plantation, variétés et porte greffes, niveaux des rendements, etc.
  • de l’état d’avancement de l’exécution du contrat-programme 

Sur la base des données du RNA, l’interprofession sera en mesure de :

  • définir les principaux axes de développement de la filière
  • de stimuler l’adhésion des agriculteurs aux organisations professionnelles
  • faire participer les agriculteurs aux débats de concertation et d’échanges avec les autres acteurs de la filière 

Concernant l’agrégation, le RNA permettra d’identifier et de localiser facilement :

  • les agriculteurs pouvant être intégrés dans un projet d’agrégation
  • les bénéficiaires d’un projet d’agrégation en cours d’exécution

Ainsi les services de proximité du MAPM pourront aider les investisseurs potentiels intéressés par le lancement de projets d’agrégation, dans la sélection des agriculteurs à agréger.

En conclusion, le RNA est un outil de renforcement de la restructuration des acteurs et des filières, et permettra de:

  • renforcer l’organisation des agriculteurs à l’amont, avec comme conséquences une meilleure capacité à appréhender les exigences et les défis des autres acteurs, un fort pouvoir de négociation, une meilleure valorisation des produits, une meilleure capacité à faire face à la volatilité des prix, et un appui à la commercialisation des produits
  • Restreindre les difficultés rencontrées par l’aval des filières, en ce qui concerne en particulier le problème majeur d’approvisionnement en matières premières
  • Limiter, aussi bien à l’amont qu’à l’aval des filières, la multiplicité des intermédiaires non structurés

Les indémodables

9 choses que Harry Potter a piquées au Seigneur des Anneaux

Voici ce qu'il se passe scientifiquement dans ton cerveau quand tu aperçois ton crush

17 plats répugnants que vous devriez essayer un jour

14 restaurants aux concepts les plus originaux

9 choses que fait une marocaine lorsqu'elle se fiance

20 situations que tu vis à cause d'un coup de soleil

Mode d'emploi : Comment énerver un marocain ?

10 hashtags dont on a VRAIMENT MARRE

20 ans et quelques bribes? Ceci est pour toi

13 choses auxquelles une fille pense avant d’aller à la plage