Le TAS a tranché, Munir El Haddadi est définitivement espagnol

Abdelouahed Ben Talha

Par le 14 mai 2018 à 21:24

Le tribunal arbitral du sport avait refusé à Munir Elhaddadi le droit de changer de sélection. Ayant déjà joué avec la Roja, le règlement de la FIFA stipule qu’il soit impossible de changer d’équipe nationale à partir de ce moment-là. La FRMF de Fouzi Lekjaa a insisté, mais rien n’y fait, le TAS confirme son refus d’octroyer à Elhadadi la dérogation qui lui aurait permis de jouer pour le Maroc, après avoir défendu les couleurs de l’Espagne. Le jour est donc, et de manière irrévocable, définitivement espagnol.

bladi.net

Le tribunal arbitral du sport (TAS) a rendu son jugement concernant Munir Elhaddadi. Alors que la FRMF espérait pouvoir l’enrôler en vu du mondial 2018 en Russie, le TAS n’est pas du même avis. Après un premier refus de la FIFA, et un appel, l’instance internationale a confirmé son refus ferme et définitif de permettre le changement de nationalité sportive de Munir, tout en confirmant l’application stricte du règlement.

Le joueur avait pris part au match de sa sélection contre la Macédoine en Septembre 2014. Près de 4 ans plus tard et à peine une sélection au compteur, la Fifa a refusé le changement de nationalité. La requête de la FRMF avait été officiellement rejetée le 13 mars dernier. Ce refus a motivé la saisie du TAS en appel. Cette dernière instance vient d’annoncer avoir « confirmé » la décision de la Fifa et « rejeté » la demande du joueur de « changer sa nationalité sportive ».

Il est à noter que l’international espagnol Munir El Haddadi a été prêté cette saison par le FC Barcelone, à l’équipe d’Alavès. Il y a déjà joué 32 matchs, pour 10 buts marqués.

Rappelons également que l’équipe du Maroc jouera le mondial russe dans un mois, qu’elle y affrontera l’Espagne et que Munir ne jouera pour aucune des deux équipes.

La didi la heb l’mlouk.

Abdelouahed Ben Talha

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Les indémodables

7 raisons de ne pas désactiver Facebook

Pourquoi ignorer ces lettres qui sont adressées à vous, jeunes Marocains ?

8 raisons pour lesquelles votre ex veut devenir votre ami(e)

Mon beau Maroc : Belyounech, où le paradis sur Terre

Ce photographe sillonne le monde en costume de Gandalf et réalise des clichés époustouflants

14 photos qui prouvent que la différence fait la beauté

Tu sais que tu as un estomac fragile quand...

Entre tradition et modernité : L'artisanat marocain au cœur de Déco-Design

15 pensées qui t'empêchent de dormir

11 stéréotypes sur les étudiants en médecine