Les célébrités se mobilisent pour Gaza

Sarah Benfdil

Par le 18 juillet 2014 à 13:06

Les images des génocides à Gaza envahissent le web, et la situation en Palestine ne laisse personne indifférent. Tout le monde se révolte à travers les réseaux sociaux, et des hashtags ont été créés spécialement pour dénoncer les crimes contre les innocents.

Les célébrités aussi se sont senties concernées, et ces personnalités ont, chacune à sa manière, exprimé leur point de vue concernant la situation à Gaza.

Mario Balotelli se moque, douloureusement, du meurtre des enfants palestiniens :

L’acteur indien Arjun Kapoor prie pour les victimes de Gaza :

Le jeune chanteur palestinien Mohammed Assaf est corps et âme avec ses confrères :

Norman Gary Finkelstein, un politologue américain, est révolté par les bombardements que subit Gaza :

Toutefois, célébrité et politique ne font pas souvent bon ménage, et les stars se voient obligées de « refouler » leur propre vision des choses pour garder une certaine réputation au près de leurs fans. C’est le cas de Rihanna qui a supprimé un tweet avec #FreeGaza et l’a remplacé par un autre tweet beaucoup plus diplomatique. rihanna  

La star du basket-ball, Dwight Howard s’est également vu obligé de supprimer un tweet en faveur de Gaza, et de présenter des excuses à ses admirateurs.

Sarah Benfdil

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Les indémodables

20 mensonges que les filles se disent avant de sortir en boite

13 mots que seuls les vrais chamalis peuvent comprendre

9 émotions par lesquelles tu passes quand tu regardes un match du Real Madrid

9 choses qui t'embarrassent quand tu es invité chez quelqu'un

9 'comfort food' qui vont te faire oublier que l'été est pour bientôt

Tu sais que tu as une 'poker face' naturelle quand...

14 avantages de vivre à Fès

Friendzone : 8 fois où tu aurais pu en sortir

Découverte : Pietro Sedda, l'italien aux tatouages surréalistes

7 choses essentielles que nos papas nous ont apprises