Les films en compétition au FIFM 2012

Par le 8 décembre 2012 à 13:49

Lors de la cérémonie de clôture du Festival International du Film de Marrakech 2012 qui se tiendra ce soir, quatre prix prestigieux, seront remis par le Jury Longs Métrages aux films en compétition.

 Les Prix du Festival

L’Etoile D’Or  – Le Grand Prix du Festival

Le Prix du Jury

Le Prix d’interprétation Féminine

Le Prix d’interprétation Masculine

Les films en compétition

The Attack de Ziad Doueiri

Camion de Rafel Ouellet

A Hijacking de Tobias Lindholm

Fatal de Lee Don-Ku

Flower Buds de Zdenek Jirasky

Gone Fishing de Carlos Sorin

Horses of God de Nabil Ayouch

I.D de Kamal K.M

Little Lion de Samuel Collardey

Mushrooming de Toomas Hussar

Oh Boy ! de Jan Ole Gerster

Taboor de Vahid Vakilifar

Touch Of The Light de Chang Jung-Chi

Una Noche de Lucy Mulloy

Zéro de Nour-Eddine Lakhmari

En attendant les résultats officiels, Welovebuzz vous présente ses favoris.

   Zéro de Nour-Eddine Lakhmari

Amine Bertal est un simple policier, surnommé « zéro ». Il est alcoolique, lâche et peureux et en constant conflit avec ses collègues et son père. Amine essaye de survivre au jour le jour de petites magouilles sans se faire remarquer par sa hiérarchie corrompue. Cette vie passive qu’il essaye de maintenir sera chamboulée par une simple plainte, celle d’une mère à la recherche de sa fille mineure disparue dans les bas fonds de Casablanca. Ainsi débute la quête de rédemption de ce « zéro », son combat et sa révolte contre l’ordre préétabli.

Si vous aimez les films qui dressent les réalités sans fioriture alors ce film est pour vous, certes il n’est pas exempt de défauts mais le résultat final est à féliciter.

   FATAL de Lee Don-Ku

Sung-gong est un élève timide et renfermé ce qui fait de lui la tête de turc de son lycée. Un jour, un groupe d’élèves de sa classe l’oblige à commettre un crime impardonnable. Dix ans plus tard, il rencontre par hasard la victime de son acte, et de cette rencontre naittera une spirale inéluctable de culpabilité et de violence. La caméra de Lee Don-Ku nous introduit doucement dans l’intimité des personnages et la réalité de leurs douleurs à travers un scénario efficace. Un scénario mis en valeur grâce à un jeu d’acteurs sobre et juste, un jeu qui transmet des émotions violentes et honnêtes.

Ce film traite de la responsabilité de chacun face à des choix dont il faut assumer les conséquences. À voir.

Mushrooming de Toomas Hussar

Dans un esprit plus léger, le festival présente cette année Mushrooming, une parodie des films d’horreur hollywoodien qui permet au réalisateur de faire une satire tout en finesse des médias et du culte de l’image inhérent à notre société moderne. À voir pour passer un moment léger dans un film qui ne se prend pas au sérieux, chose qui le démarque du reste de la compétition.

Jeune étudiante de 22 ans en école de commerce et rat de bibliothèque, elle partage avec ce rongeur sa propension à toucher à tout.
Son amour pour l’art et la littérature n’a d’égal que son aversion pour la saison 6 de Lost. Grande rêveuse et cinéphile dans l’âme, elle saura mettre en scène (et en l’occurrence en page) son monde onirique dans ses articles qui, on l’espère, seront à votre goût.

Les indémodables

10 raisons qui font que les Berbères marocains sont des gens class

Ces 8 photos vous feront aimer votre emploi

Quiz : Quel humoriste marocain es-tu ?

9 choses à ne pas faire quand tu es seul(e) la nuit

Quiz : Design ta maison de rêve et on te révélera ce que ton crush pense de toi

12 expressions 100% marocaines dont la traduction est trop drôle

8 choses à éviter à l’approche des examens

14 stars planétaires sans maquillage

'Tu préfères ?' : 10 dilemmes qui vous feront réfléchir

La Mecque entre hier et aujourd’hui, un merveilleux voyage dans le temps