Les « Masterclass » du FIFM 2012

Par le 7 décembre 2012 à 19:33

Les Masterclass, les moments les plus prisés du Festival international du film de Marrakech (FIFM), offrent la possibilité d’interagir avec des spécialistes réputés du cinéma qui partagent leurs pensées et leurs expériences personnelles. Cette édition mettait à l’honneur une brochette de grands réalisateurs.

   Lundi 3 Décembre : La parole était au réalisateur Darren Aronofsky

Le réalisateur, producteur et scénariste américain a fait salle comble au festival où il a exprimé ses vues et ses expériences au sein du monde cinématographique, devant un parterre d’étudiants et de festivaliers. Darren Aronofsky a abordé de nombreux sujets, tels son enfance à Brooklyn et sa découverte des films de Fellini, une réelle inspiration pour lui. Il a également répondu aux nombreuses questions du public tout en revenant sur chacun des films qui ont jalonné sa carrière.

De l’ovni visuel Pi sorti en 1988 à Requiem for a Dream qui l’a fait connaitre sur la scène internationale; et bien sur, sans oublier « The Wrestler » et « Black Swan »; des films qui l’ont consacré comme l’un des meilleurs réalisateurs de sa génération. Mais malgré ses succès, Darren Aronofsky reste avant tout un artiste doté d’un bon sens de l’humour.

Question:  « Why in a scene of Black Swan, does Nathalie Portman turn into a real Black Swan? »
– Darren Aronofsky: « I have no idea, I just tought it was cool ! »

   Mardi 4 décembre : Brillante Ma. Mendoza nous livre ses secrets de tournage

Brillante Ma. Mendoza a voulu partager son amour pour les films de Truffaut ainsi que sa vision unique de l’art de la réalisation. En effet ce dernier aime constamment surprendre ses acteurs et leur laisser le plus de champ libre possible. Le réalisateur a analysé longuement son dernier film Thy Womb et toutes les difficultés qui se sont présentées pendant sa création.

Ce dernier a aussi révélé son désir de vouloir toucher et influencer son public et sa persévérance même quand ce dernier semble être hermétique à son message.

« Movies don’t change the world but we keep trying, Filmmakers are kind of masochistic.»

   Jeudi 6 décembre : Jonathan Demme sort de son silence

Jonathan Demme, connu comme le réalisateur de grands films à succès, tels que le Silence des Agneaux et Philadelphia, a partagé ses pensées profondes sur Hollywood et le futur du cinéma avec l’audience de sa Masterclass. Il a divulgué ses secrets de tournages et les raisons derrière les choix de Casting.

« I wanted Anthony Hopkins to play Hannibal Lecter because he played so well the good doctor in the movie Elephant man, and what if the good doctor goes bad? »

Pour conclure, Jonathan Demme a avoué son désengagement grandissant vis-à-vis de Hollywood et son envie de se spécialiser dans les films intimistes et les documentaires.

Article et photos par Majda Zekari.

Jeune étudiante de 22 ans en école de commerce et rat de bibliothèque, elle partage avec ce rongeur sa propension à toucher à tout.
Son amour pour l’art et la littérature n’a d’égal que son aversion pour la saison 6 de Lost. Grande rêveuse et cinéphile dans l’âme, elle saura mettre en scène (et en l’occurrence en page) son monde onirique dans ses articles qui, on l’espère, seront à votre goût.

Les indémodables

10 choses qui te passent par la tête quand tu apprends Photoshop

6 choses qui passent par la tête d'une fille marocaine à l’approche de l’été

Ces 10 situations où tu te prends pour Jim Morrison

16 raisons de ne surtout pas visiter le Maroc

14 choses qui t'arrivent quand tu vas chez le médecin au Maroc

20 signes qui prouvent que tu as oublié ton ex définitivement

Quiz : Quel politicien Marocain es-tu ?

18 personnes typiques que tu rencontres à la fac

Top 10 des sandwichs sans pain

Les 13 plus belles citations de Feu Hassan II