LGBT : Voici vos droits en cas d’arrestation au Maroc

Kenza Soulaymani

Par le 14 décembre 2016 à 15:10

Entretenir une relation sexuelle au Maroc avec un individu du même sexe est passible, selon l’article 489 du code pénal, d’une peine d’emprisonnement allant de six mois à trois ans de prison. Pour lutter contre l’homophobie, le collectif ASWAT de défense des LGBT a diffusé, à l’occasion de la journée mondiale pour la protection des droits humains, une vidéo permettant de sensibiliser les homosexuels sur leur droits.

Quels sont alors tes droits en cas d’arrestation au Maroc ?

1. La police n’a pas le droit de violer ton intimité en dehors des heures de travail, c’est à dire entre 6h du mat et 9h du soir sauf si tu leur donnes l’autorisation

2. Au moment de l’interrogatoire, il ne faut jamais se fier aux inspecteurs. Tu as le droit de garder le silence parce qu’après tout, ta vie sexuelle ne concerne que toi

3. Il est de ton droit de ne pas communiquer le mot de passe de ton téléphone aux inspecteurs. Cela touche à ta vie privée

4. En fin d’inspection, tu es en droit de demander à ce qu’on te remette la déposition. Relis la attentivement avant de la signer


Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d’écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

6 choses que les hommes veulent mais ne diront jamais

6 choses que le Marocain fait avec son sweatshirt préféré

10 expressions journalistiques qu'on en a tous marre d'entendre

9 choses qu'on ne t'avait pas dit sur le collège

Et si les acteurs de How I Met Your Mother étaient marocains ?

13 phrases que tu entends à chaque réunion de famille

Ces 21 stars qui se sont converties à l'Islam

10 films marocains à voir et à revoir

20 expressions typiquement marocaines

13 petites astuces pour se sentir frais durant l'été