Marc Jacobs et les sept mannequins-prostituées

Par le 22 mars 2013 à 14:05

Marc Jacobs en pyjama rouge et les sept mannequins-prostituées. Le titre du fameux conte des frères Grimm a été revisité pour les besoins de cet article.

Il y a quelques jours, la revue « Love Magazine » a publié un court métrage provocateur dédié à la marque Louis Vuitton, pour mettre en avant son dernier défilé haute couture automne-hiver 2013-2014. Filmée dans les rues sombres de Paris, la vidéo met en scène les mannequins Cara Delevingne, Edie Campbell, Isabeli Fontana, Georgia May Jagger, Saskia de Brauw, Lily McMenamy et Magdalena Frackowia dans la peau de prostituées, habillées en nuisettes et manteaux de fourrure, pour séduire des hommes au volant d’énormes berlines noires.

Le court-métrage de James Lima a suscité des réactions extrêmement négatives. En effet, l’association ‘Osez le féminisme’ dénonce une « glamourisation » de la prostitution: « C’est une vidéo dérangeante, car elle associe deux univers totalement différents: celui raffiné de la couture et celui beaucoup plus violent du marché sexuel. »
Quant à la maison Louis Vuitton, elle s’est contentée d’annoncer que la vidéo n’était pas une commande mais une simple initiative de « Love magazine ».

Etudiante en école de commerce, veilleuse active sur l’actu de la mode et défricheuse des dernières tendances.

Les indémodables

20 choses que seuls les mordus de livres peuvent comprendre

9 types de taupins qu'on peut rencontrer au Concours National Commun

La cuisine Marocaine : 2ème meilleure gastronomie au monde

10 preuves que l'été est la pire saison de l'année (ou pas)

Ces prénoms de filles marocaines qui s'écrivent de 36 000 manières différentes

Zoom sur les yeux impressionants de 14 créatures

10 bons souvenirs que tu gardes du lycée

8 bonnes raisons de ne jamais se remettre avec son ex

10 galères qu'on a tous connues avec les petits taxis marocains

10 choses qu'un(e) musulman(e) a déjà fait et qu'il n'admettra jamais