Mawazine 2013 : Entrevue avec Enrique Iglesias

Par le 30 mai 2013 à 21:15

Après plusieurs années d’acharnement, le Festival de Mawazine a enfin réussi à obtenir une prestation du célèbre chanteur latino Enrique Iglesias. L’un des artistes les plus attendus du Festival, Enrique est un auteur-compositeur espagnol à succès qui a déjà vendu plus de 60 millions d’albums. C’est à un Enrique Iglesias plein d’énergie et de bonne humeur que nous avons affaire cette après-midi. À bientôt 40 ans, lorsqu’on lui demande le secret de son éternelle jeunesse, Enrique se confie.

Mon secret est que mon visage est caché par mes lunettes de soleil (Rires). Plus sérieusement, je me sens toujours comme un enfant. À l’époque où j’ai signé mon premier album, j’avais seulement 19 ans. Je m’en souviens comme si c’était hier. En un sens, c’est grâce à la musique que je me sens toujours aussi jeune et plein d’énergie.

Enrique prépare par ailleurs un album dont la sortie est prévue pour 2014. Il nous en dit plus.

Cela fait deux ans que je travaille en studio pour cet album. Jusqu’à maintenant, j’ai bien avancé. Je pense qu’il y a pas mal de bonnes chansons dans cet album. À vrai dire, je suis très exigeant et très dur avec moi-même car j’ai réalisé que lorsque j’écris un album, il va de soi que j’aurai à le promouvoir, à chanter et re-chanter les mêmes chansons des milliers de fois. Par conséquent, si je ne suis pas complètement convaincu d’un album, il vaut mieux ne pas le sortir du tout. Concernant celui-ci, j’ai pratiquement terminé, je suis presque prêt à le dévoiler. Cela sera probablement fin prêt dans quelques mois.

Après nous avoir exprimé sa profonde affection pour le Maroc, Enrique nous parle de son ami et producteur marocain RedOne.

Le Maroc est un pays qui est si proche et a tellement en commun avec mon pays d’origine, l’Espagne. Je me suis déjà produit à Casablanca, et je peux vous dire que ce public marocain a été l’un des meilleurs publics que j’ai eu la chance de voir durant toute ma carrière. C’était merveilleux. Concernant RedOne, je peux vous dire qu’il était non seulement un producteur pour moi, mais également un ami très proche. Je le considère comme un frère. Grâce à lui, j’ai changé ma façon de travailler. RedOne est comme une enyclopédie musicale; il a énormément d’expérience.

Comme plusieurs d’entre vous doivent déjà le savoir (et pour le plus grand malheur de certaines), Enrique vit le conte de fées depuis plus de 10 ans avec la belle Anna Kournikova, joueuse de tennis russe. Comme tout couple de célébrités qui se respecte, Enrique et Anna sont victimes de folles rumeurs selon lesquelles leur mariage serait prévu pour très bientôt. Avec un grand sourire, Enrique dément.

Apparemment, vous êtes au courant de plus de choses que moi (Rires). J’ai lu il y a quelques semaines que je me marierai très bientôt, que la liste d’invités était déjà prête et que mon père ne figurait pas dessus. En effet, il n’est sur aucune liste puisqu’il n’y a aucun mariage de prévu pour l’instant. Il est certain qu’au bout d’un certain moment, je voudrai me stabiliser et fonder une famille, mais je ne suis pas encore prêt. Le jour où je le serai, je ferai toujours de la musique car je reste passionné, mais je voyagerai certainement beaucoup moins. Pour le moment, je me sens toujours comme un enfant.

À en croire les hurlements hystériques des jeunes femmes que nous entendions à la sortie d’Enrique de la Villa des Arts de Rabat, la scène de l’OLM Souissi acceuillera le beau latino à bras ouverts demain soir.

Âgée de 20 ans, je suis étudiante en communication à Al Akhawayn University à Ifrane. Fascinée par l’actualité insolite, je saurais vous dénicher des sujets pour le moins surprenants.

Les indémodables

12 faits que vous ignorez totalement sur le Maroc et les marocains

Premier jour au bureau : Compte-rendu en 15 points

11 choses que tu comprendras si tu as un mec qui n'est pas vraiment ton mec

5 photos qui prouvent que Rabat est parmi les meilleures villes street-art au monde

Tomorrowland 2014 en photos

Mode d'emploi : Comment réanimer une conversation après le terrible 'Ewa' ?

Les étapes par lesquelles passe tout étudiant à l'étranger quand sa maman lui rend visite

Pourquoi on ne perd pas de poids durant Ramadan

10 choses que vous ne saviez pas sur la Coupe du Monde des Clubs

Ce que vous devriez éviter de faire dans certains pays