Medhi Benatia lance une campagne de soins médicaux dans la région de Fkih Bensaleh

Kenza Amri

Par le 11 avril 2018 à 15:28

Du haut de ses 31 ans, Medhi Benatia, le capitaine des Lions de l’Atlas ne fait pas seulement parler de lui pour ses exploits footballistiques, mais également pour son engagement auprès des plus démunis et pour ses initiatives et son activisme humanitaire à travers la fondation qui porte son nom.

fondationmedhibenatia.com

L’international marocain, défenseur central à la Juventus Turin, a créé sa propre fondation, basée à Genève, en 2016. Une fondation dont la mission principale est de faire de « la santé », « un droit ordinaire ».

Dans ce cadre, la fondation prévoit une campagne optique, ophtalmique et dentaire du 28 au 30 juin prochain dans la région de Fkih Bensaleh. 

Le budget de cette campagne s’élève à 35.000 euros, une somme importante qui permettra non seulement d’opérer les personnes atteintes de cataracte, mais également de mettre à la disposition des enfants nécessiteux des lunettes de vue et des soins dentaires.

Ainsi, Medhi Benatia n’a pas hésité à partager l’événement hier soir sur différents réseaux sociaux, notamment sur Facebook et Instagram afin de rassembler le maximum de dons.

Quand sport et activisme humanitaire ne font plus qu’un…

Voilà une belle initiative que nous saluons.

Kenza Amri

J’ai soif de découverte et d’aventures. Passionnée de voyage et d’écriture, sportive, rêveuse et pétillante de vie, je ferais tout ce qui est en mon possible pour partager mes idées, aussi déroutantes que drôles, avec dynamisme et enthousiasme.

Les indémodables

10 idées reçues sur le corps humain : Mythe ou réalité ?

5 patisseries italiennes qui ressemblent aux nôtres

12 SMS qui prouvent qu'elle est tout sauf intéressée

7 fausses idées que se font les Marocains de la vie étudiante en France

Toi aussi tu as un problème avec 'swab' ? Tu n'es pas le seul

Tu sais que t'as été élevé dans une famille d'avocats quand...

10 étapes par lesquelles tu passes lorsque tu te fais livrer

Quand les papas communiquent via messages

Mon Beau Maroc : Essaouira, l'âme des artistes

15 choses auxquelles tu penses après un bon couscous