Mesdemoiselles, faites de vos cuisses un espace publicitaire

Jihane Rouzaqui

Par le 1 août 2013 à 15:55

Une fois de plus, le Japon fait parler de lui à travers une nouvelle tendance touchant principalement les femmes : la location de leurs cuisses comme espace publicitaire.

Après la révolution technologique, place à la révolution marketing imaginée par Hidenori Atsumi, consultant en relations publiques, selon qui cette tendance représente un double avantage: ceci permettra, d’une part, d’introduire une façon alternative de communiquer à Tokyo où les façades des immeubles sont déjà submergées d’affiches; de l’autre, d’afficher la publicité là où les regards se posent en utilisant les cuisses dénudées des femmes marchant dans les rues de la ville.

Vous êtes majeure, avez plus de 20 amis sur les réseaux sociaux et êtes assez sportive pour marcher 8h par jour en ville et vous faire remarquer ? Alors vous êtes bonne… pour la location de vos cuisses à des publicitaires.

pub-cuisses-japon-545x409

pub-cuisses-japon-2

pub-cuisses-japon-1-545x304

 Japonesas-venden-sus-piernas

Japanese New Trend - Advertisement on women's legs

WTF

  606x341_233210_japon-la-publicite-a-pignon-sur-cuisse

Ah ces japonais, ils ne cesseront jamais de nous surprendre !

Source : MinuteBuzz

Jihane Rouzaqui

Blogueuse dans l’âme, mais aussi très active sur les réseaux sociaux, je serai votre Super Buzz Woman en toutes circonstances. J’utiliserai ma curiosité à bon escient afin de vous offrir le meilleur du web. Because WELOVEYOU !

Les indémodables

12 choses que tu vis quand tu es accro au sport

15 photos d’animaux dans le ventre leur maman

8 raisons de ne jamais épouser un Marocain

10 choses que seules les personnes petites de taille comprendront

Surnoms amoureux : quels sont les petits noms préférés des Marocains ?

20 phrases mythiques de clients qui ne connaissent rien au Web

14 questions à ne pas poser à un jeune étudiant

10 preuves que l'été est la pire saison de l'année (ou pas)

Mon beau Maroc : Dakhla, entre mer et désert

Ce que vous devriez éviter de faire dans certains pays