Photographie : Découvrez les plus beaux clichés de cet artiste marocain révélé

Kenza Soulaymani

Par le 28 août 2016 à 14:27

Aujourd’hui WLB vous fait part de son coup de cœur. Un virtuose de la photographie qu’on a jugé utile de vous le faire découvrir. Son nom est Mohamed Tahair Tagmouti, jeune Marocain originaire de Kénitra, diplômé de l’école polytechnique de Montréal, il découvre cette autre passion artistique qui sommeillait en lui: la photographie.

Après avoir sillonné une quarantaine de pays de par le monde, Mohamed Tahair Tagmouti nous fait vivre les moments forts de son périple qu’il a su artistiquement immortaliser à travers le cliché.

Partagé entre l’ingénierie et la photo, une acrobatie audacieuse qui demande à Mohamed l’effort presque intenable de passer des « chiffres » à la « rêverie ».

Découvrez, sans plus attendre, la brochette de photos que WLB a sélectionnée pour vous.

#palawan #phillipines

Une photo publiée par Photography padawan ✈️📷 (@simottag) le

#Coron #phillipines

Une photo publiée par Photography padawan ✈️📷 (@simottag) le

#Japan #mtfuji

Une photo publiée par Photography padawan ✈️📷 (@simottag) le

#Coron #phillipines

Une photo publiée par Photography padawan ✈️📷 (@simottag) le

#combodia #kohrong

Une photo publiée par Photography padawan ✈️📷 (@simottag) le

“We will see how very important it is to bring about, in the human mind, the radical revolution. The crisis is a crisis in consciousness. A crisis that cannot, anymore, accept the old norms, the old patterns, the ancient traditions. And, considering what the world is now, with all the misery, conflict, destructive brutality, aggression, and so on… Man is still as he was. Is still brutal, violent, aggressive, acquisitive, competitive. And, he’s built a society along these lines. What we are trying in all these discussions and talks here is to see if we cannot radically bring about a transformation of the mind. Not accept things as they are… but to understand it, to go into it, to examine it, give your heart and your mind with every thing that you have to find out. A way of living differently. But, that depends on you and not somebody else. Because in this there is no teacher, no pupil, there’s no leader, there’s no guru, there’s no master, no savior. You yourself are the teacher, and the pupil, you’re the master, you’re the guru, you are the leader, you are everything! And to understand is to transform what is.” – J. Krishnamurti #yyc #calgary #streets

Une photo publiée par Photography padawan ✈️📷 (@simottag) le

Calgary Edge by night #yyc min iso, 20s exposure

Une photo publiée par Photography padawan ✈️📷 (@simottag) le

#sapa #vietnam

Une photo publiée par Photography padawan ✈️📷 (@simottag) le

#venice #italy #2012

Une photo publiée par Photography padawan ✈️📷 (@simottag) le

#hawaii

Une photo publiée par Photography padawan ✈️📷 (@simottag) le

Pour plus de photos, suivez Mohamed Tahair Tagmouti sur son compte instagram 

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d’écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

7 choses que vous devez savoir sur le cannabis

Ces belles choses qui coïncident avec ta période d'exams

11 règles simples pour un ventre plat et svelte

8 choses qui vont te faire aimer cette rentrée 2016

Frère et soeurs marocains : 13 phrases qu'on a tous échangées

Les 8 photos les plus 'cools' du Président Barack Obama

11 types de filles en couple

8 choses qui vont changer maintenant qu'on est surveillés

Top 7 des métiers que vos parents marocains ne comprendront jamais

Les 10 montres les plus chères au monde