Photos : Des actrices tunisiennes mettent à nu la violence faite aux femmes

Kenza Soulaymani

Par le 21 décembre 2016 à 17:08

La violence n’a pas de limites, elle peut monter jusqu’à ce que mort s’en suive. Dénuder une femme lui assener des coups ou la brutaliser avec des propos désobligeants, le mal sera toujours fait.

Plaie, traumatisme ou même humiliation, ce sont là des atteintes physiques et psychologiques à l’impact irréversible. Et c’est dans cette lignée que la campagne #Warri est lancée sur les réseaux sociaux. Représentée par des actrices tunisiennes comme Reem El-Benna, Fatma Ben Saidane ou encore Fatma Abada, cette compagne vise à sensibiliser l’opinion publique sur les violences faites aux femmes.

Rappelant toutefois que cette campagne intervient suite à la censure par Facebook d’une photo représentant une femme nue avec des coups et blessures. Cette photo qui a été publiée à l’occasion des 16 jours d’activisme de lutte contre les violences à l’égard du sexe faible.

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d’écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

12 des phrases cultes des professeurs au lycée

5 recettes de cocktails sans alcool

7 bonnes raisons de sortir avec un financier

12 endroits magiques repérés par WorldPlaces

Les plus belles voitures Marocaines à l'étranger

Premier jour au bureau : Compte-rendu en 15 points

15 Gifs qui résument tes Lundis

14 choses que faisaient les étudiants marocains après le versement des bourses

10 preuves que Casablanca prend bien soin de ses touristes

5 phrases cultes de nos grand-mères