« Pourquoi le viol, c’est sincèrement hilarant »

Par le 1 avril 2014 à 21:29

L’auteur et acteur comique Andrew Bailey a posté cette semaine sur YouTube un monologue qu’il avait interprété à l’Atomic Vaudeville Cabaret en juin 2012. Le titre de ce monologue est provocateur et répulsif. Comment est-ce que quelqu’un pourrait dire une chose pareille, en faire un spectacle et en poster la vidéo — avec plus de 10 000 likes –cette semaine ? On est indigné.

« Pourquoi le viol, c’est sincèrement hilarant, » ce titre ne nous laisse certainement pas de marbre. Une curiosité morbide nous prend. On veut savoir de quoi il en retourne. Quelles sornettes va-t-on nous sortir cette fois ? Va-t-on réitérer les absurdités habituelles: c’est la femme qui l’a cherché, un « non » est en fait, un « oui » déguisé ? Le début de la vidéo n’est pas moins répulsif que le titre. On est pris de court. En fait, ce n’est pas des femmes qu’il va s’agir: « Je m’appelle Will, et je pense sincèrement que le viol, c’est hilarant –quand ça arrive aux mecs. »

Le reste de la vidéo fend le cœur. Décidément, Andrew Bailey a décidé de nous prendre dans un tour de montagnes russes émotionnelles.

« Je n’ai jamais été aussi heureux qu’à ce moment-là » le contraste poignant entre ses paroles et son regard. Ses larmes. C’est insoutenable.

Cette vidéo administre à tous une gifle mentale.

Non, les femmes ne sont pas les seules victimes du viol, et ne sont certainement pas que des VICTIMES. Le bourreau peut aussi être une dame. Malheureusement, le viol des hommes est encore plus tabou que celui des femmes. Mais parlons-en ! La société croit que les hommes ont tout le temps envie d’un échange sexuel; donc forcément, ce n’est pas du viol, c’est presque un service qu’on leur rendrait. D’ailleurs, s’ils n’avaient pas particulièrement envie, ils pourraient facilement se défendre. Ne sont-ils pas plus forts physiquement ? Seulement, la violence n’est pas toujours que physique.  Sans oublier que la victime peut être sous l’influence de quelque matière qui peut la rendre faible voire inconsciente, et que l’agresseur peut être quelqu’un qu’on connaît et à qui on fait confiance. Mais hé, un homme, c’est censé être viril en toutes circonstances, n’est-ce pas ? Il ne va tout de même pas chouiner comme une fillette lorsqu’une chose pareille lui arrive, voyons ! Andrew met ainsi en emphase toutes les idées préconçues et pressions sociales dont les hommes sont martyrs.

20 ans. Je suis étudiante en Computer Science et Business. J’aime être intriguée.

Les indémodables

10 situations que tout Gamer connaît très bien

Les 15 meilleures choses qui puissent t'arriver quand tu conduis

9 choses qui se passent quand tu rencontres tes amis d'Internet pour la première fois

Mode d'emploi : Comment énerver un Barçaoui ?

Top 11 des textos les plus sarcastiques

Les oeuvres les plus bluffantes du Body-painting

Native Advertising : 10 bonnes raisons de choisir Welovebuzz

7 choses que seuls les Marocains qui n'aiment pas le foot comprendront

7 choses qu'on fait tous chez nos grands-parents

Paul Fuentes, ce génie du graphisme qui nous fait rêver avec des illustrations somptueuses