Pourquoi un accusé de viol aurait-il la chance de paraître sur la couverture d’un magazine ?

Sarah Benfdil

Par le 19 novembre 2017 à 20:46

“Ceci est un article d’opinion. Il n’engage que la responsabilité de son auteur et ne reflète pas l’orientation ou le point de vue du support.”

Depuis quelques temps, Hollywood est sous le choc des allégations de harcèlement sexuel. Des têtes sont tombées et l’histoire a pris tellement d’ampleur qu’elle a été à l’origine du mouvement mondial #MeToo. Tout cela, vous le savez.

Savez-vous aussi qu’Harvey Weinstein a été renvoyé de la Weinstein Company, un studio qui porte son nom ? Et que la carrière de Kevin Spacey a été réduite à néant à cause d’une agression datant d’il y a 30 ans ? Tout cela pour vous dire que rien ne justifie ces actes et que personne n’est suffisamment riche ou puissant pour pouvoir circuler librement après avoir agressé ou violé une autre personne.

www.challenges.fr

Maintenant, quand un chanteur marocain est accusé de viol, pour la 3ème fois au minimum, on lui consacre une couverture d’un magazine, et qui n’est pas des moindres. Je veux bien comprendre que le support médiatique ait voulu donner la parole à l’accusé quelques jours après la vidéo publiée par son accusatrice, Laura Prioul, mais il y a deux choses qui m’intriguent dans cette histoire :

Premièrement, si comme prétendu par le magazine, on a voulu lui donner la parole, pourquoi le sujet de l’agression n’est-il presque pas abordé ? Pourquoi cet acharnement à le glorifier alors qu’il est accusé d’avoir battu et violé une personne ? Vous me direz qu’il n’est pas encore jugé coupable, mais il n’est pas encore innocenté non plus et il ne s’agit pas là de sa première accusation. Le monde entier essaye de dénoncer les agresseurs et de remédier à ces failles dans les lois qui font que certaines personnes jouissent d’une impunité juste parce qu’ils passent à la télé, sauf nous, soubhana lah.

Ensuite, l’édition est tombée en Novembre, un mois où les hommes – vu la ligne éditoriale du magazine – méritant cette distinction ne manquent pas. L’exemple le plus évident étant le jeune homme de 23 ans qualifié à deux Coupes du monde en l’espace d’une semaine, j’ai nommé Achraf Bencharki. En tout cas, le pays a connu ce mois-ci une suite d’événements tous marquants et tous historiques, mais personne n’est apparemment au niveau de notre « star nationale ».

Laura Prioul avait attesté, dans sa vidéo, avoir refusé la confrontation immédiate avec son agresseur après l’incident, parce qu’elle n’avait pas envie de le voir ou d’entendre sa voix. Nous lui disons donc qu’elle n’est pas près de le faire, parce que les radios diffusent ses chansons en boucle et que les magazines multiplient les photos-shoots le mettant en valeur. Chouette manière de traiter un accusé.

bladi.net

Sarah Benfdil

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Les indémodables

7 choses que tu en as marre d'entendre depuis que tu cherches du boulot

10 situations que tu as sûrement déjà vécues si ton père est retraité

Khouya, voilà pourquoi je ne veux pas te donner mon numéro

Son comportement n'est plus le même ? Il/elle souffre peut être d'une dépression

10 choses qui te passent par la tête quand tu apprends Photoshop

En images, 15 pubs de Street Marketing les plus créatives

Le Coran est le livre le plus vendu de tous les temps

Le top 10 des stades au design impressionnant

17 clichés qui montrent à quel point on est addicts à nos téléphones

On a tous un pote 'me3gaaaz', voici comment le reconnaître