Prison pour les auteurs de la vidéo Happy à Tehran

Sarah Benfdil

Par le 20 septembre 2014 à 12:36

Les auteurs de la vidéo ont été jugés à une sentence allant de 6 mois à une année de prison, mais également à 91 coups de fouet pour les crimes de « diffusion illégale d’un film »et « relations illicites ».

Les jeunes danseurs, bien que défendus par plusieurs internautes et leur cause dénoncée partout dans le monde, ont subi le jugement du milieu conservateur Iranien.

Des filles non voilées, un clip mixte et de la danse dans les rues de Téhéran ont constitué les principales raisons de la colère générale déclenchée après la publication de la vidéo.

Sarah Benfdil

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Les indémodables

7 bonnes raisons de sortir avec un DJ

15 phrases que les végétariens ont marre d'entendre

17 choses qui t’arrivent quand tu pars étudier à l’étranger

Messieurs, voici les choses que les femmes ne veulent pas que vous sachiez

Spécial étudiant : 10 étapes pour réussir un bon petit plat

5 bonnes raisons d'être fan de JUL

Les taxis marocains en couleurs

15 trucs que vous ne pouvez comprendre que si vous avez un frère jumeau

Mon beau Maroc : Tafraout, Venus du Sud

Vie de couple : 7 phrases de rupture 100% halal