Quand des américains jouent aux pauvres à Haïti

Par le 11 septembre 2012 à 14:00

Surement lassés du luxe et du confort de leurs vies, quatre américains ont on eu l’idée d’aller vivre pendant une vingtaine de jour à Haïti sous une tente avec seulement un dollar par jour chacun.

Ce surplus de dévouement  aurait pu leur valoir quelques louanges de la part des associations humanitaires voire même quelques lignes dans la presse, mais en réalité, c’est tout le contraire.

En effet, cette initiative de vivre comme « des pauvres » a été perçue par les habitants ainsi que les médias, comme une insulte à la population locale. Des riches qui s’amuseraient à jouer aux pauvres comme une petite fille le ferait en jouant à la dînette. Lesdits « pauvres aventuriers » n’ont, d’autre part, rien apporté aux Haïtiens, et d’ailleurs n’auraient pas pu s’en sortir sans leur aide, comme le raconte la population de Port au Prince.

Jouer aux pauvres quand on est riche est insultant et n’a jamais présenté de difficultés. Mais les pauvres peuvent-ils faire de même ? Surement pas !

Comme l’a chanté Brel : « On ne joue pas au riche quand on n’a pas le sou ».

Etudiante en expertise comptable, Lina CHEQROUNI est une férue d’économie et de politique européenne. C’est au lycée qu’elle tombe amoureuse du monde de l’actualité et du journalisme en participant à la semaine de la presse et des médias. Traitant les sujets d’actualité allant des plus insolites aux plus sérieux, ses articles portent sa signature avec un jeu de mot final, apportant une touche décalée et humoristique à l’information.

Les indémodables

C'est prouvé, les 'wekkala' ont aussi des qualités

10 phrases qui donnent envie de coller une claque à la personne devant vous

10 étapes par lesquelles tu passes quand tu finis une série que tu as regardée pendant des années

8 choses insolites qui t'arrivent à l'approche de ta soutenance

Les 6 bonnes raisons de passer l'hiver à Marrakech

Quiz : Quel type de frère/soeur es-tu ?

Voici les 10 phobies les plus ridicules au monde

9 clichés sur les Fassis qu'il faut oublier un peu... ou pas

Et si Harry Potter se déroulait au Maroc ?

8 choses qu'on a appris sur la vie grâce aux films de Disney