Quand la magie de la fresque enchante Casablanca

Par le 28 mars 2014 à 12:34

C’est au beau milieu de la capitale économique du Maroc que le jeune roi du street art français Alexandre Monteiro, alias Hopare, graffeur au casier judiciaire plus tout à fait vierge, s’amène avec un incontestable talent lui permettant de vivre tant bien que mal ! Ce vrai artiste, ayant comme litanie : voyager pour peindre et peindre pour voyager, s’inspire des situations de la vie les plus triviales pour en tirer des chefs d’œuvres…

STr c

hop

hopa

Ce graffeur a d’ailleurs été convié avec deux autres artistes, KASHINK et NIARK, à réaliser la dernière campagne Converse dans le métro parisien égayant un lieu d’habitude morose.

Converse_affiches_hopare_all_01

Malak El Boury,18 ans,étudiante en première année à l’ENCG de Kenitra. Passionnée de mathématiques, de lecture, et de travail associatif. Atteinte du syndrome d’une excessive ambition mélangée à une énorme curiosité mêlé d’un désir ardent de vouloir tout contrôler et de tout savoir. Dopée de bonne musique et de bons films, j’essaierai de canaliser mon dynamisme pour vous débusquer les nouveautés les plus étranges d’un monde décidément plus virtuel que réel.

Les indémodables

11 galères qu’on a toutes oubliées aujourd’hui grâce à nos smartphones

Le public de Mawazine décortiqué : 10 profils phares

Mon Beau Maroc : Tanger, la perle du nord

6 choses qui prouvent que toi et les études, ça fait 2

8 choses qui nous énervent tous durant Ramadan

Top 24 des meilleurs musées dans le monde

22 raisons pour lesquelles on déteste l'été

11 mensonges que nous avons tous sortis à nos petits frères et sœurs

#FOODLOVER : Les 18 meilleurs comptes Instagram à suivre

Spécial étudiant : 10 étapes pour réussir un bon petit plat