Quand une ville fantôme se transforme en oeuvre d’art

Par le 25 février 2014 à 1:41

Quoi de mieux qu’une ville abandonnée pour exprimer son art ?

Délaissé par ses habitants suite à l’installation d’une centrale nucléaire dans les années 70, le village de Doel situé au nord-est de la province de Flandre-Orientale en Belgique, est désormais considéré comme une ville fantôme.

En attendant que cet endroit soit détruit ou transformé, des artistes de rue laissent libre court à leur imagination et font de cet endroit inhabité une sublime toile géante.

Romany WG, photographe d’exploration urbaine a réalisé des clichés aussi surprenants que magnifiques de ce gigantesque terrain de street art.

 

doel-street-art-1 doel doel-street-art-15 doel-street-art-13 doel-street-art-11 doel-street-art-8

Etudiante en école de commerce et gestion, je me passionne pour les arts (plus précisément la musique et la photographie). Mon hyperactivité me pousse à toucher à tout et à surtout découvrir de nouvelles choses.

Les indémodables

16 choses qui énervent tous les conducteurs

17 preuves que les brunes sont absolument les meilleures

Voici comment te comporter si tu sais que tes amis comptent t'organiser un anniversaire surprise

10 tendances féminines que les hommes détestent

Classement des 10 plus vieux musées au Maroc

14 choses que tu vis quand tu assistes au mariage de ton frère

Comment 'soi-disant' reconnaître un Weld Nass ?

'Tu préfères ?' : 10 dilemmes qui vous feront réfléchir

Comment 'réellement' reconnaître une Bent Nass ?

15 moments que tous les fans de mangas ont déjà vécu