Quand une ville fantôme se transforme en oeuvre d’art

Par le 25 février 2014 à 1:41

Quoi de mieux qu’une ville abandonnée pour exprimer son art ?

Délaissé par ses habitants suite à l’installation d’une centrale nucléaire dans les années 70, le village de Doel situé au nord-est de la province de Flandre-Orientale en Belgique, est désormais considéré comme une ville fantôme.

En attendant que cet endroit soit détruit ou transformé, des artistes de rue laissent libre court à leur imagination et font de cet endroit inhabité une sublime toile géante.

Romany WG, photographe d’exploration urbaine a réalisé des clichés aussi surprenants que magnifiques de ce gigantesque terrain de street art.

 

doel-street-art-1 doel doel-street-art-15 doel-street-art-13 doel-street-art-11 doel-street-art-8

Etudiante en école de commerce et gestion, je me passionne pour les arts (plus précisément la musique et la photographie). Mon hyperactivité me pousse à toucher à tout et à surtout découvrir de nouvelles choses.

Les indémodables

16 choses qui énervent tous les conducteurs

10 superstitions que tout marocain connait

Voici comment te comporter si tu sais que tes amis comptent t'organiser un anniversaire surprise

Ces nouveaux mots anglais vont vous bluffer

Photos : À quoi ressemblait la femme marocaine 100 ans auparavant ?

Tu sais que tu n'as pas que la peau sur les os quand...

10 petites astuces beauté à utiliser au quotidien

Ces 21 stars qui se sont converties à l'Islam

10 choses que font les petits enfants et que l'on adore

8 réflexes que l'on adopte quand on n'a toujours pas oublié son ex