Récapitulatif : La semaine dernière au Maroc en 6 points

Oumaima Adel

Par le 6 novembre 2016 à 19:16

La semaine dernière au Maroc était tellement mouvementée qu’on se sent dépassés par les événements. Des nouvelles pas très plaisantes ont marqué notre pays l’une après l’autre, mais il y a eu également des nouvelles réconfortantes. Bref, voici le résumé de fin Octobre et début Novembre en 6 évènements :

1. L’affaire Mouhcine Fikri et les manifestations anti #Hogra organisées partout dans le Maroc 

5023892_6_9574_des-manifestants-reunis-dans-la-ville_3a03d4a79dc726f132a4c8bf44b95478

Al-Hoceima : Il était une fois un Maroc où #طحن_مو réglait les problèmes

2. Arrestation de Saad Lamjarred pour tentative de viol : affaire à suivre 

o-saad-lamjarred-facebook

Photo : Arrestation de Saad Lamjarred à Paris pour tentative de viol

3. La princesse Lalla Salma à Paris à côté de Francois Hollande dans le Congrès Mondial contre le cancer

39ecc55a00000578-0-image-a-44_1477947696735

4. L’auteur franco-marocaine Leila Slimani remporte avec son roman « Chanson Douce » le prix Goncourt 2016 : de quoi être fiers !

hexa_57d295ca57d91_1473418624

Chanson douce, le livre de Leila Slimani remporte le prix Goncourt 2016

5. L’ANRT débloque ENFIN la VoIP

inwi-maroc-telecom-meditel-whatsapp

6. Préparatifs de la COP 22 : Marrakech comme vous ne l’avez jamais vue

9903586-16046861

 

COP22 : Top 10 des choses qui ont changé à Marrakech

Oumaima Adel

Grande rêveuse à temps plein. J’aime le piano, les voyages, les gens et la vie mais j’aime surtout quand mes écrits en parlent.

Les indémodables

23 trucs de filles que les mecs ne pourront jamais comprendre

8 choses qu'on a appris sur la vie grâce aux films de Disney

8 choses auxquelles tu penses au réveil le matin

Tu sais que tu vis dans une petite ville (disons plutôt 'bled' paumé) quand...

Archiatric, le projet qui représente architecturalement les troubles mentaux

12 raisons d'utiliser Uber à Casablanca

L'Asie comme vous ne l'avez jamais vue

12 expressions 100% marocaines dont la traduction est trop drôle

Voici à quoi t'attendre réellement si tu décides de faire médecine au Maroc

Mon beau Riad : Fès, entre tradition et modernité