Rétrospective : 8 scandales qu’a connu le Maroc en 2016

Kenza Soulaymani

Par le 16 décembre 2016 à 11:09

L’année très mouvementée de 2016 touche bientôt à sa fin, l’occasion pour nous d’énumérer les scandales qui ont secoué le pays. Entre dérapages médiatiques, viol ou encore adultère. Plusieurs scandales ont ébranlé la morale humaine. Découvrez les 6 scandales qui ont soulevé du remous au Maroc.

1.Les dérapages verbaux de Ban ki-moon sur le Sahara Marocain

Mars 2016, lors d’un voyage à Tindouf destiné à relancer les pourparlers entre Rabat et le front Polisario, Ban ki-Moon, secrétaire général des Nations-Unis, provoque un incident diplomatique en qualifiant le Sahara Marocain de territoire occupé. Le Maroc l’accuse de dérapage sur la question très sensible du Sahara.

2. Le blocage de la VoIP

Douche froide pour les Marocains qui découvrent avec stupeur, janvier 2016, le blocage de la VoIP. C’est alors qu’une colère se rabat sur l’ANRT qui affirme que « ces services ne peuvent être fournis que par les exploitants détenteurs de licences de télécommunications ». Après dix mois de blocage, les choses finissent par renter dans l’ordre à l’occasion de l’ouverture du 22 ème sommet sur le climat.

3. L’affaire des homosexuels de Beni Mellal

L’affaire des homosexuels a ébranlé tout le pays. Mars 2016, une vidéo publiée sur les réseaux sociaux a suscité désarroi et colère. On y voit un couple homosexuel nus sauvagement frappés. La justice marocaine se goure de verdict en emprisonnant le couple homosexuel et laissant les agresseurs se tirer indemnes. Chose qui n’est pas passée inaperçue pour bon nombre d’association et d’ONG.

4. Les déchets italiens

Juillet 2016, à quelques mois de la COP22, la population marocaine découvre, à son grand étonnement, que le Maroc a signé un accord avec l’Italie permettant l’importation des déchets italiens en sol chérifien. Les critiques et injures fusent de partout. Les internautes dénoncent l’opacité de cet accord toxique.

5. Les amants du MUR

20 Août, dans la matinée, la police surprend en flagrant délit d’adultère deux dirigeants du Mouvement Unicité et Réforme (MUR). L’affaire heurte l’opinion publique et soulève du remous au sein du MUR et du PJD.

6. L’affaire Saad Lamjarred

Octobre 2016, alors qu’il s’apprêtait pour le concert de sa carrière à Paris, le chanteur international marocain Saad Lamjarred est arrêté par la police française qui l’accuse d’avoir violé une jeune femme de 20 ans. A l’heure actuelle, il est toujours en détention, une éventuelle liberté sous caution est envisageable.

7. La tragique mort du poissonnier Mohcine Fikri

Octobre 2016, le poissonnier Mohcine Fikri meurt broyé dans une benne à ordures après avoir essayé de récupérer sa marchandise confisquée par la police. Sa tragique mort enflamme la toile et suscite un tollé sur l’ensemble du pays. Plusieurs personnes sont arrêtés dans cette affaire.

8. Le dérapage médiatique de 2M

A l’occasion de la journée mondiale contre les violences faites aux femmes, 2M programme à ses téléspectateurs un tuto make-up pour camoufler les bleus des femmes battues. Les internautes ne tardent pas à exprimer leur colère. La chaine se rattrape en publiant un communiqué dans lequel elle présente ses excuses pour « ce manque de jugement ».

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d’écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

Tu sais que t'as grandi à Meknès quand...

Découvrez à quoi ressemblait la piscine de Casablanca dans les années 1930

Pourquoi continuer à croire en l'Amour avec un grand A ?

Beauté : Les 10 Youtubeuses marocaines à suivre absolument

Les 10 bouteilles d'alcool les plus chères au monde

Chère Marocaine, voici comment te débarrasser d'un agresseur sexuel facilement

Ces 8 mannequins sont hors du commun

10 hashtags dont on a VRAIMENT MARRE

9 choses que Harry Potter a piquées au Seigneur des Anneaux

8 classiques de la musique écrits sous effet de drogues