Shakespeare, un consommateur de cannabis ?

Sarah Benfdil

Par le 11 août 2015 à 16:57

Le talent du grand et unique Shakespeare n’est peut-être pas né du hasard, mais boosté par une possible consommation de marijuana. C’est du moins ce qu’a révélé le South African Journal of Science.

http://i.huffpost.com/gen/1753479/images/o-WILLIAM-SHAKESPEARE-facebook.jpg

http://i.huffpost.com/gen/1753479/images/o-WILLIAM-SHAKESPEARE-facebook.jpg

Selon le journal, une étude a été faite à Stratford-upon-Avon, Royaume-Uni, lieu de naissance et de décès du célèbre dramaturge, afin de découvrir les types de substances fumées à son époque. Résultat : on a retrouvé plusieurs pipes à tabac dans l’ancienne demeure de Shakespeare qui contenaient, vous l’auriez deviné, du cannabis.

En 2011 déjà, un autre chercheur avait trouvé des traces d’une matière, ressemblant au cocaïne dans la maison du poète, mais les autorités avaient refusé l’exhumation de son corps, suite à une inscription sur la tombe de Shakespeare : «Béni soit l’homme qui épargne ces pierres/et maudit soit celui qui déplace mes os».

A-t-on trouvé la recette secrète pour un talent incomparable? (Question innocente)

Sarah Benfdil

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Les indémodables

Les acteurs de Game of Thrones entre réalité et fiction

14 types de personnes que l'on trouve dans un voyage de groupe

10 choses que vous ne saviez pas sur la Coupe du Monde des Clubs

Voici pourquoi conduire en été est une torture

12 photos qui prouvent que la génération Y est accro aux smartphones

6 des plus belles terrasses panoramiques en plein coeur de la médina de Marrakech

Quiz : Compose ton petit-déjeuner et on te dira qui tu es

12 preuves que les meilleures choses sont toujours gratuites

8 types de Marocains qui nous déçoivent

Les 7 signes qui font de toi une personne sapiosexuelle