Stromae présent sur la BO du prochain Hunger Games

Amine Mekkaoui

Par le 21 octobre 2014 à 17:20

En juillet dernier, les réalisateurs du film Hunger Games ont décidé de donner les rênes musicales de la BO du film à la chanteuse Lorde. La jeune Néo-Zélandaise de 17 ans, connue notamment pour la chanson Royals a invité une pléiade de stars pour l’épauler dans cette tâche.

La star belge Stromae, le chanteur de hip-hop Pusha T, le rappeur Q-Tip et le groupe originaire de Los Angeles Haim ont été réunis afin de collaborer sur la titre Meltdown.

C’est une excellente opportunité pour l’intérpréte de « Papaoutai » de briller outre-Atlantique puisque l’artiste de 29 ans, passé il y a quelques temps par Mawazine, est en promotion aux États-Unis pour son dernier album. Grâce à cette collaboration, il bénéficiera certainement d’une meilleure exposition puisque le film réalisé par Francis Lawrence s’annonce comme un grand succès mondial.

Lorde a également enregistré le titre Ladder Song et proposé à Kanye West de retravailler sur une seconde version qui sera dans l’album final disponible au grand public à partir du 17 novembre.

En attendant, vous pouvez écouter le premier single de la BO de Hunger Games intitulé Yellow Flicker Beat.

 

Amine Mekkaoui

Étudiant en école de commerce et grand amateur de sport, je suis passionné de nouvelles technologies et de voyages. Actuellement aux Etats-Unis, je décortique pour vous l’actualité internationale et vous fais partager mes dernières trouvailles.

Les indémodables

20 choses que font les hommes et que les femmes adorent

11 choses que l'on apprend vraiment à l'université

7 choses que tu te dis lorsque tu passes tes vacances à la maison

Ces 10 séries à regarder lorsque votre moral est à zéro

Top 20 des répliques à OUBLIER pour draguer

10 hashtags dont on a VRAIMENT MARRE

15 pensées que tu as quand tu rencontres ta colloc' pour la première fois

Les 7 raisons pour lesquelles l'université marocaine est pire qu'une dictature

7 situations désagréables qui t'arrivent quand tu manges

Mon beau Maroc : Tafraout, Venus du Sud