T4lk, ou comment poster du contenu au nom de ses amis

Laila Ouazzani

Par le 29 juillet 2015 à 1:05

L’application ultime pour troller vos amis existe, et pourrait même détruire les amitiés les plus solides. En effet T4lk, une application iOS, vous permet de prendre l’identité de n’importe qu’elle personne et d’envoyer des messages ou poster du contenu en utilisant son nom.

C’est assez facile à utiliser, il suffit de la télécharger à partir de l’App Store, de se connecter à partir de son compte Facebook et d’inviter quelques uns de ses amis, et c’est là que la magie opère. Vous pouvez alors parler à la place de vos amis et poster n’importe quoi en utilisant leur nom, et il ne peuvent rien faire à part commenter et aimer les posts, mais sous un autre nom que le leur.

Il est aussi possible de poster sous le nom de vos célébritez préférées. Cela dit, tout contenu explicite, plein de haine, disgracieux et non-ethique n’est pas authorisé et est supprimé immédiatement.

1555357_406853356151176_3071934522850105393_nCapture d'écran 2015-07-29 00.37.41 Capture d'écran 2015-07-29 00.38.40 Capture d'écran 2015-07-29 00.39.20

Laila Ouazzani

Diplomée en Développement des Ressources Humaines de l’université Al Akhawayn. Grande fan d’Harry Potter, de Mangas, de Japanime et de lecture en général, passionnée d’écriture, de danse, de cuisine, et de voyage. Ce que j’aime par-dessus tout, ce sont les sujets insolites.

Les indémodables

Marketing : Ces 7 logos qui cachent des messages codés

Fou rire garanti : Le Best-of des vidéos d'Amine Radi

Attentes VS réalité : Quand tu pars chez le coiffeur

Ces 9 anciennes photos de Rabat vont vous rendre nostalgiques

20 choses que seuls les mordus de livres peuvent comprendre

13 mots que seuls les vrais chamalis peuvent comprendre

Le Maroc d'autrefois : À quoi ressemblait la femme marocaine ?

8 choses insolites qu'on ne trouve qu'au Maroc

Pourquoi certaines personnes ont plus peur d’être en couple que d'être célibataires ?

Les véritables raisons derrière le choix de ces destinations par les jeunes marocains