Trois mois de prison pour avoir nommé son accès Wifi ‘Daech 21’

Kenza Soulaymani

Par le 6 novembre 2016 à 17:05

jeune-homme-menotte-comissariat

« Apologie du terrorisme » est le motif pour lequel un jeune dijonnais de 18 ans est condamné à trois mois de prison avec sursis pour avoir nommé son accès Wifi « Daech 21 ». Apeuré par le nom peu commun de l’accès, un voisin s’est dépêché, juillet dernier, d’alerter la police locale. Dans cette psychose du terrorisme, les autorités de Dijon ont pris la chose très au sérieux et, de main forte, ont ouvert une enquête.

La défense, quant à elle, pense que c’est une aberration de mettre un jeune garçon devant la justice pour des propos immature et sans fondement. « Il a simplement utilisé ces mots « Daesh 21 ». C’est une bêtise d’un jeune de 18 ans qui n’est pas en mesure d’expliquer pourquoi il l’a fait ». confie-elle dans une déclaration publique.

Kenza Soulaymani

Journaliste et Social Media Manager chez Welovebuzz.

Les indémodables

9 destinations festives pour un été entre jeunes

15 endroits super instagrammables à Rabat

10 choses à dire à ta maman tout de suite

Ces 8 comédiens qui ont marqué la TV marocaine

Top 10 des personnes les plus influentes dans le monde musulman

14 photos de femmes iraniennes qui fracassent tous les stéréotypes

10 pochettes d'albums réinventées dans un univers de culture pop

Ces 10 mots qu'on utilise toujours et dont le sens d'origine a été perdu

Ces 10 paysages à couper le souffle

Top 10 des hôtels les plus insolites en Chine