Trois mois de prison pour avoir nommé son accès Wifi ‘Daech 21’

Kenza Soulaymani

Par le 6 novembre 2016 à 17:05

jeune-homme-menotte-comissariat

« Apologie du terrorisme » est le motif pour lequel un jeune dijonnais de 18 ans est condamné à trois mois de prison avec sursis pour avoir nommé son accès Wifi « Daech 21 ». Apeuré par le nom peu commun de l’accès, un voisin s’est dépêché, juillet dernier, d’alerter la police locale. Dans cette psychose du terrorisme, les autorités de Dijon ont pris la chose très au sérieux et, de main forte, ont ouvert une enquête.

La défense, quant à elle, pense que c’est une aberration de mettre un jeune garçon devant la justice pour des propos immature et sans fondement. « Il a simplement utilisé ces mots « Daesh 21 ». C’est une bêtise d’un jeune de 18 ans qui n’est pas en mesure d’expliquer pourquoi il l’a fait ». confie-elle dans une déclaration publique.

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d'écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

Et si les acteurs de Game of Thrones étaient marocains ?

16 réflexes que les fans de Supernatural ont adoptés

12 photos qui prouvent que la génération Y est accro aux smartphones

Rêves vs réalité : Ces 5 illustrations honnêtes sur les soirées

12 objets que seul un vrai Marocain possède

Ces expériences qu'on ne peut vivre qu'au hammam des femmes

9 choses scientifiquement prouvées qui influencent votre intelligence

20 photos qui prouvent que le foot n'est pas soumis aux lois de la gravité

#FOODLOVER : Les 18 meilleurs comptes Instagram à suivre

10 magnifiques photos rétro de danse classique