Trois mois de prison pour avoir nommé son accès Wifi ‘Daech 21’

Kenza Soulaymani

Par le 6 novembre 2016 à 17:05

jeune-homme-menotte-comissariat

« Apologie du terrorisme » est le motif pour lequel un jeune dijonnais de 18 ans est condamné à trois mois de prison avec sursis pour avoir nommé son accès Wifi « Daech 21 ». Apeuré par le nom peu commun de l’accès, un voisin s’est dépêché, juillet dernier, d’alerter la police locale. Dans cette psychose du terrorisme, les autorités de Dijon ont pris la chose très au sérieux et, de main forte, ont ouvert une enquête.

La défense, quant à elle, pense que c’est une aberration de mettre un jeune garçon devant la justice pour des propos immature et sans fondement. « Il a simplement utilisé ces mots « Daesh 21 ». C’est une bêtise d’un jeune de 18 ans qui n’est pas en mesure d’expliquer pourquoi il l’a fait ». confie-elle dans une déclaration publique.

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d’écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

Mon beau Maroc : A la découverte de Saïdia Med

Cet article n'est que pour les employés qui adorent leur boss

Le public de Mawazine décortiqué : 10 profils phares

Tu sais que tu vis seul(e) à l'étranger quand…

10 choses qui t'arrivent quand tu voyages à l'étranger pour la première fois

10 endroits les plus branchés pour sortir à Marrakech

13 types de personnes dans chaque clique d’amis marocaine

13 choses que les gens qui aiment la lecture détestent

Top 5 des pires allergies que l'on ne souhaiterait même pas à son pire ennemi

7 avantages de fêter Achouter au Maroc