Un protestant à poil, coupe le lobe de son oreille

Par le 23 octobre 2014 à 21:52

Une scène de protestation déroutante de Piotr Pavlensky vient d’avoir lieu à Moscou. Ce militant/artiste russe aux performances très controversées est connu pour avoir cloué ses testicules sur les pavés de la place Rouge à Moscou en Novembre dernier. Cette fois ci, ce jeune homme s’est dénudé sur le toit du Centre Serbsky, un hôpital psychiatrique de l’État russe, pour ensuite couper volontairement un morceau du lobe de son oreille. pyotr-2

Le dimanche 19 octobre, muni d’un grand couteau, Pavlensky s’est exposé à une température qui avoisine le 0 degré Celsius et n’a pas hésité à scier le lobe de son oreille. Les passants, qui attirés par la scène, sont restés figés dans un ébahissement sans pareil. Dans un communiqué de presse publié par les médias russes, Pavlensky s’explique et dit qu’il protestait contre l’utilisation de la psychiatrie à des fins politiques ; « Le couteau sectionne le lobe de l’oreille et le sépare de l’organisme. Le mur de granit de l’institut psychiatrique sépare le sain d’esprit du fou. La police se donne le pouvoir de déterminer le seuil entre la raison et la folie » a-t-il pointé. Tout ce que l’on pourrait comprendre, c’est que cette protestation vient mettre en cause la répression exercée par la police russe contre certains acteurs de la scène politique, en les jugeant d’instables mentalement.

pyotr-3

Des agents de la police se sont rapidement précipités sur les lieux pour mettre fin au show du militant. Ce dernier a été emmené à l’hôpital pour recevoir les traitements et soins nécessaires. Son avocat, Dmitry Dinze, s’est prononcé à la chaîne de radio russe RSN, « Il a montré que la psychiatrie est utilisée pour verrouiller et ridiculiser des personnes qui ne se conforment pas aux normes standards. C’est ce dont il s’agit « . L’avocat de l’artiste militant affirme que Pavlensky a été déclaré mentalement sain et en parfaite santé selon lui. C’est bien la sixième fois qu’il a été déclaré sain d’esprit suite à de multiples tests psychiatriques.04

Il est à rappeler que Piotr Pavlensky est connu par ses actes extrêmes de protestation. En 2012, il a cousu ses lèvres dans une action de support au groupe musical féministe de punk-rock russe, Pussy Riot. Il a également cloué ses testicules sur les pavés  de la place Rouge à Moscou en novembre 2013. Cette performance est considérée par cet artiste comme une métaphore de l’apathie, de l’indifférence politique et du fatalisme de la société russe contemporaine, il renchérit en déclarant : « Alors que le gouvernement transforme le pays en une grande prison en volant les gens et en utilisant l’argent volée pour développer et enrichir la police et d’autres structures répressives, la société se laisse faire et apporte le triomphe à l’état de la police par son inaction. »  Visualisez cette vidéo qui reprend la scène des testicules coulés au sol !

Pyotr Pavlensky sits on pavestones of Red Square during a protest action in front of the Kremlin wall in central Moscow

Jeune homme avec un goût particulier pour la culture. Intéressé par la musique, le cinéma et les nouvelles technologies.

Les indémodables

19 preuves que le mariage marocain est le meilleur au monde

Les 10 jeux qui ont marqué notre enfance

5 bonnes raisons d’arrêter de se plaindre

10 choses à ne surtout pas dire à sa moitié

5 questions que je voulais toujours poser à un fondateur d'une maison de ”Haute Couture” marocaine

9 choses scientifiquement prouvées qui influencent votre intelligence

10 choses les plus lentes au Maroc (ça ne vous étonnera pas)

Ces 15 phrases loufoques de clients s'adressant à des agences web

5 choses qui font qu'on déteste les dimanches

10 bonnes raisons de se (re)mettre au sport là, tout de suite