Une simulation grotesque mais réussie

Par le 26 février 2011 à 15:34

Ça se passe pendant un match du championnat sud-américain des moins de 20 ans entre l’Équateur et le Chili. Le jeune défenseur chilien Bryan Paul Carrasco a mis en œuvre une rouerie risible  histoire de tromper l’arbitre et d’obtenir un coup franc. Pour ce faire, il a jugé judicieux le fait d’empoigner le bras de son adversaire équatorien et de s’infliger un coup de coude dans le visage.

Le crédule arbitre n’y a vu que du feu à cette supercherie, et lui a accordé la faute. Mais les caméras, elles n’ont rien laissé passer et les commentateurs éclatent de rire. Voilà une ruse qui pourrait inspirer des trompeurs !

[media id=234 width=625 height=370]

 

Elève en terminale à l’école Al Jabr à Casablanca, Kenza est une passionnée d’écriture ainsi que de littérature. Elle recherche en permanence un moyen de partager ses idées et pensées et met son art au service de causes justes et humanitaires.

Les indémodables

10 choses à absolument faire à Marrakech

7 aliments qui vous rendront heureux

Implorer Dieu, la solution au chômage selon Abdelilah Benkirane

10 galères qu'on a tous connues avec les petits taxis marocains

Nous avons tracé le profil de tout sériephile qui se respecte, tu t'y reconnaîtras

Tu t'es fait embaucher ? Voici 13 situations que tu as dû sans doute vivre avec ton entourage

Les 11 types de Marocains qu’on croise à l’étranger

9 choses que seuls les gens qui portent des lentilles comprendront

Top 5 des pires allergies que l'on ne souhaiterait même pas à son pire ennemi

Voici pourquoi les Marocains sont les personnes les plus malignes au monde